GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le Qatar porte plainte auprès de l'OMC pour dénoncer le blocus commercial

    media Une vue de Doha, la capitale du Qatar. STR / AFP

    Le Qatar a déposé plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre l'Arabie saoudite, Bahreïn et les Emirats arabes unis pour dénoncer le blocus commercial dont il fait l'objet. Début juin, l'Arabie saoudite et de ses alliés ont rompu leurs relations diplomatiques et économiques avec le pays accusé de soutenir le terrorisme et de se rapprocher de l'Iran, ennemi juré de Riyad. Accusations rejetées par Doha qui cherche un soutien auprès des organisations internationales.

    Le Qatar estime que le blocus imposé vise à l'isoler économiquement. En déposant sa plainte, le petit émirat gazier enclenche une procédure qui pourrait durer, explique Keith Rockwell, directeur de l'information à l'OMC. « Une fois la plainte déposée, s'ouvre une période de soixante jours pendant laquelle les parties sont censées régler le différend entre elles. Si à la fin de cette période, le résultat n'est pas jugé satisfaisant, le Qatar pourra demander l'avis d'un panel international. Trois experts indépendants devront s'exprimer sur la question. »

    La première demande du Qatar pourrait être bloquée par ses voisins. Mais ils ne pourront pas s'opposer à la demande suivante. « Entre six et neuf mois seront nécessaires pour proposer la solution, selon les règles de l'OMC. Mais les parties pourront toujours faire appel de cette décision », poursuit l’expert de l’OMC

    Et cela pourrait encore durer des mois. Pourtant, les sanctions pèsent sur l'économie du Qatar. Ses réserves de change ont baissé de 8,8 milliards d'euros. Mais le petit émirat dispose toujours de plus de 150 milliards d'euros, grâce notamment à ses revenus du gaz et du pétrole.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.