GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Birmanie: le journaliste Swe Win comparaît devant la justice

    media Swe Win, rédacteur en chef de l'agence de presse Myanmar Now, escorté le 31 juillet 2017, vers le tribunal par la police de Mandalay, dans le centre du pays. Il a été interpellé la veille. STRINGER / AFP

    En Birmanie, le journaliste de renom Swe Win comparaît lundi 7 août devant la justice pour diffamation suite à ses critiques envers le moine extrémiste Wirathu. Arrêté le 30 juillet à l’aéroport de Rangoon alors qu’il allait à Bangkok, il avait été relâché sous caution. Il risque 3 ans de prison.

    Agé de 40 ans, Swe Win dirige la rédaction du Myanmar Now, un média indépendant. C'est un journaliste d'investigation renommé : son enquête sur l'assassinat de l'avocat musulman Ko Ni avait permis l'arrestation de plusieurs suspects. Et le gouvernement birman l'a félicité lorsqu'il a révélé que deux jeunes filles étaient réduites en esclavage par une famille de la capitale.

    En février dernier, Swe Win écrit sur Facebook que le moine extrémiste Wirathu a enfreint les règles du bouddhisme en félicitant les assassins de Ko Ni. Les partisans de Wirathu et de son mouvement Ma Ba Tha, récemment interdit par les autorités religieuses, se déchainent alors contre le journaliste, le menacent de mort, le molestent et déposent plusieurs plaintes en justice contre lui.

    Suite à l'une de ces plaintes, Swe Win comparait ce lundi en vertu de l'article 66d de la loi sur les télécommunications, qui punit la diffamation sur les réseaux sociaux. Plus de 60 organisations birmanes et internationales de défense des droits de l'homme accusent ce texte de restreindre la liberté d'expression.

    Une liberté de plus en plus malmenée en Birmanie : Swe Win est le cinquième journaliste arrêté en deux mois dans le pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.