GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    • Iran: les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un tanker britannique
    • Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider
    • Drone iranien: «Aucun doute, nous l'avons abattu» (Trump)
    • Tour de France 2019: Alaphilippe remporte le contre-la-montre et conforte son maillot jaune
    • Kosovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, annonce sa démission
    Asie-Pacifique

    Birmanie: saisie de vingt millions de comprimés de méthamphétamine

    media En Birmanie, un comprimé de méthamphétamine coûte quelques euros, mais la drogue se revend ensuite bien plus cher, une fois quittée la région du «triangle d'or» où elle est produite. Thierry Falise / Contributeur / Getty Images

    Les autorités birmanes ont annoncé mercredi la saisie de vingt millions de comprimés de méthamphétamine, en plein cœur du célèbre « triangle d'or », un record dans le pays depuis le début de l'année.

    La Thaïlande et la Birmanie multiplient les opérations contre les trafiquants dans cette région montagneuse à la frontière avec la Thaïlande qui a longtemps été principal lieu de production de l'opium et de l'héroïne.

    Détrôné par l'Afghanistan, l’Etat de Wa concentre encore l’essentiel de la culture illégale du pavot en Birmanie. Les drogues de synthèses font désormais partie du paysage et du trafic, elles sont produites dans le « triangle d’or ».

    Les autorités birmanes ont saisi vingt millions de comprimés de méthamphétamine mélangés avec de la caféine, une drogue appelée en Thaïlande « yaba » ou « le médicament qui rend fou », ainsi que 600 000 cachets d'ecstasy et des moules permettant de frapper les cachets des signes « 999 » ou « WY », logos de laboratoires appartenant à l'important groupe armé des Wa. Un groupe rebelle accusé de financer sa guérilla par le trafic de drogue.

    La drogue est expédiée depuis cette région du « triangle d'or » aux confins de la Thaïlande, du Laos et de la Birmanie, vers la Thaïlande et le reste de l'Asie du Sud-Est.

    Relire : Birmanie: saisie record de tablettes de méthamphétamine en 2016

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.