GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: plus de soixante enfants décédés dans un hôpital de l'Uttar Pradesh

    media Les bonbonnes d'oxygène de l'hôpital Baba Raghav Das à Gorakhpur, en Inde, le 12 août 2017. AFP.

    En Inde, une soixantaine d’enfants sont décédés dans un hôpital entre jeudi 10 et samedi 12 août 2017, possiblement en raison d'une pénurie d'oxygène. Les responsables politiques de la région concernée nient toute négligence.

    Avec notre correspondante à New Delhi, Carole Dieterich

    C’est une véritable tragédie. En moins de cinq jours, plus de soixante enfants ont trouvé la mort après avoir été admis dans un hôpital public de Gorakhpur, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh.

    Une pénurie d’oxygène pourrait être à l’origine de ce drame qui a coûté la vie à de nombreux nouveaux-nés. La livraison d’oxygène a effectivement été interrompue jeudi 10 août, en l'absence du paiement de ses factures par l'hôpital.

    Le gouvernement de l’Uttar Pradesh se défend pour sa part de toute négligence et affirme que l’hôpital disposait de suffisamment de reserve d’oxygène. Dans cet Etat dirigé par le parti nationaliste hindou de Narendra Modi, l’affaire prend une tournure politique et l’opposition réclame la démission de plusieurs dirigeants.

    Une enquête a été ouverte et le ministre régional de la Santé a promis que personne ne serait épargné. Un premier rapport devrait voir le jour dans les 24 heures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.