GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    A Guam, les touristes sud-coréens pas inquiets par les menaces nord-coréennes

    media Une vue du quartier touristique de Tumon, sur l'île américaine de Guam. Reuters/路透社

    Menacée de tirs de missiles par la Corée du Nord, l'île de Guam située dans l'océan Pacifique est très prisée des touristes, notamment sud-coréens. Malgré le danger, ils n'ont pas annulé leurs vacances. Plus que de la résilience, ils sont indifférents au sujet du dictateur nord-coréen car ils vivent déjà sous sa menace permanente en Corée du Sud.

    Avec notre envoyée spéciale à Guam, Angélique Forget

    Hyunik Yang et son épouse sont arrivés il y a trois jours de Séoul, la capitale de Corée du Sud, pour une semaine de vacances à Guam. Malgré la menace nord-coréenne qui pèse sur cette île de l'océan Pacifique, il était impensable pour eux d'annuler leur séjour.

    « C'est hors de question, explique Hyunik Yang. On ne porte aucune considération à ce genre de menace même quand elles concernent les environs de Guam. Ils ont dit qu'ils allaient lancer un missile, mais on n'y croit pas. Ils bluffent tout le temps. Là aussi, ils bluffent parce qu'ils sont désespérés ».

    Protection américaine

    Depuis la plage de sable blanc sur laquelle elle bronze ce matin, Amanda Lee, 26 ans, se moque bien des menaces elle aussi. « Cela nous arrive tout le temps à nous, Sud-Coréens, déclare-t-elle. Les Nord-Coréens nous menacent tout le temps. Donc, pour nous, c'est vraiment la vie normale. On s'en fiche qu'ils nous menacent tous les jours ».

    Dans un restaurant coréen populaire de Guam le constat est le même. Jane Kim y est serveuse. Elle s'est installée sur l'île il y a un an et compte bien y rester. « Je pense que Guam est plus en sécurité parce que ce n'est pas la Corée, estime-t-elle. Au moins ici, les Etats-Unis protègent Guam puisque c'est une île américaine. Il y a une grande base militaire donc c'est plus dur de nous attaquer ici qu'en Corée ».

    Cette confiance des Sud-Coréens en la sécurité de Guam est une bonne chose pour l'île : 60% de ses revenus proviennent du tourisme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.