GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Mousson: des centaines de morts au Népal, au Bangladesh et en Inde

    media Dans l'Etat d'Assam, au nord-est de l'Inde, le 18 août 2017, un village en partie submergé. REUTERS/Anuwar Hazarika

    Des inondations record ont fait plusieurs centaines de morts depuis une semaine au Népal, au Bangladesh et dans le nord-est de l'Inde. Plus de dix millions de personnes sont affectés par la montée des eaux et la situation devient critique dans la région, frappée chaque été de plein fouet par la mousson.

    Avec notre correspondant à New DehliAntoine Guinard

    Un tiers du Bangladesh et du Népal sont sous les eaux, et plusieurs Etats indiens sont également sévèrement affectés, particulièrement le Bihar et l'Assam, dans le nord-est de l’Inde. Pour la fédération internationale de la Croix-Rouge, ces inondations, qui durent depuis une semaine, engendrent une des plus graves crises humanitaires ayant frappé la région depuis de nombreuses années.

    Les inondations, qui touchent chaque été la région, sont particulièrement dévastatrices cette année. La montée des eaux a déjà fait des dizaines de milliers de déplacés. La Croix-Rouge estime que plusieurs millions de personnes sont vulnérables aux maladies transmises par les eaux polluées et font face à une pénurie alimentaire. Des villages entiers sont sans eau, nourriture ni électricité, depuis plusieurs jours.

    L'organisation humanitaire Save the Children a qualifié la situation d'« extrêmement désespérée ». Et cette situation pourrait s'aggraver dans les prochaines semaines, la météo prévoyant encore de fortes pluies. Au Népal, de nombreuses récoltes ont été détruites, laissant présager une crise alimentaire. Au Bangladesh, le niveau d'eau de plusieurs grands fleuves qui traversent le pays a déjà dépassé les records de 1988, année lors de laquelle le pays a connu ses pires inondations.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.