GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Violences en Birmanie: 87000 départs pour le Bangladesh en 10 jours

    media Un réfugié rohingya ayant traversé la forntière entre la Birmanie et le Bangladesh, le 3 septembre 2017 à Teknaf, Bangladesh. REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

    Un total de 87 000 personnes, la plupart des musulmans rohingyas, ont fui les violences en Birmanie pour se réfugier au Bangladesh voisin, ces dix derniers jours, a annoncé l'ONU ce lundi.

    En tout, « 87 000 sont arrivés depuis le 25 août », a annoncé le bureau de coordination de l'ONU au Bangladesh.

    Les violences ont commencé avec l'attaque ce jour-là d'une trentaine de postes de police par les rebelles de l'Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), qui dit vouloir défendre les droits bafoués de la minorité musulmane rohingya.

    Depuis, l'armée birmane a lancé une vaste opération dans cette région très pauvre et reculée, poussant des dizaines de milliers de personnes sur les routes, au risque d'une crise humanitaire.

    Les précédents chiffres, samedi, faisaient état de quelque 60 000 personnes, principalement des Rohingyas, à avoir fui au Bangladesh.

    La BBC censurée

    Par ailleurs, le service birman de la BBC ne sera plus diffusé à la télévision en Birmanie, la BBC dénonçant lundi « une censure », dans un pays où évoquer nommément la minorité musulmane des Rohingyas est tabou.

    Depuis avril 2014, ce service de la BBC, basé à Rangoun, produisait un bulletin d'informations quotidien pour la chaîne MNTV, regardée par quelque 3,7 millions de téléspectateurs. La BBC a annoncé lundi cesser cette collaboration, en raison du refus de MNTV de diffuser plusieurs de ses émissions depuis mars.

    Un responsable de MNTV, interrogé par l'AFP sous couvert de l'anonymat, a précisé que le conflit était dû à l'usage du mot « rohingya » dans les programmes de la BBC.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.