GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    L'entente entre Séoul et Washington à l'épreuve de la menace nord-coréenne

    media Donald Trump (d.) et le président sud-coréen Moon Jae-Min, le 30 juin 2017 à Washington. REUTERS/Jim Bourg

    L’armée sud-coréenne a lancé, mardi 5 septembre, de nouvelles manœuvres à tirs réels, en mer du Japon, après ses exercices militaires d’hier. C’est une nouvelle démonstration de force de Séoul, deux jours après que le voisin nord-coréen a mené son sixième essai nucléaire souterrain, le plus puissant de tous. Le régime de Pyongyang affirme avoir réussi à faire exploser une bombe thermonucléaire miniaturisée.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Une frégate, un patrouilleur et un navire lance-missiles ont participé à cet exercice naval qui vise à impressionner Pyongyang : en cas de quelconque provocation en mer de l’ennemi, « nous répondrons immédiatement et nous l’enverrons par le fond », a averti un commandant sud-coréen.

    Sur le plan diplomatique, le président sud-coréen Moon Jae-in s’est entretenu dans la nuit avec son homologue américain. Donald Trump a donné son accord pour supprimer la règle qui interdit à Séoul de posséder des missiles pouvant emporter une charge utile dépassant 500 kg. C’est significatif, cela permettra à la Corée du Sud de renforcer ses propres capacités de dissuasion.

    Les deux dirigeants veulent aussi des sanctions beaucoup plus fortes visant Pyongyang. Moon Jae-in souhaite d’ailleurs que le Conseil de sécurité de l’ONU discute d’un embargo sur le pétrole à destination du Nord. Enfin, Donald Trump ne perd pas le sens des affaires : la Maison Blanche a annoncé la vente de « plusieurs milliards de dollars » de matériel militaire à Séoul.

     → A (RE)LIRE : Qui possède la bombe atomique dans le monde?

    Seulement en dépit de cette conversation téléphonique, les Sud-Coréens commencent à avoir des doutes sur la fiabilité de leur allié américain. Donald Trump a attendu 36 heures avant d’appeler Moon Jae-in, alors qu’il a appelé deux fois le Premier ministre japonais dès l’annonce du test nord-coréen. Et il a oublié le plus important : il n’a pas donné d’assurances fermes selon lesquels que les Etats-Unis défendront bien leur allié sud-coréen contre d’éventuelles attaques.

    Un « oubli » qui suscite des inquiétudes : alors que la Corée du Nord aura bientôt la capacité de lancer des frappes nucléaires sur des villes américaines, les Sud-Coréens se demandent si les Etats-Unis seront toujours prêts à assurer leur défense en cas de conflit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.