GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Election au Pakistan: l'épouse de Nawaz Sharif part favorite pour lui succéder

    media Kulsoom Nawaz (g) est favorite pour remplacer son époux Nawaz Sharif à la tête du gouvernement. Mais hospitalisée pour un cancer, c'est sa fille Maryam Nawaz (d) qui a fait campagne à sa place. (Photo de 2013). AFP PHOTO/Arif ALI

    Une élection législative partielle se tient ce dimanche 17 septembre au Pakistan pour pourvoir le siège de député laissé vacant par l'ex-Premier ministre et député Nawaz Sharif, disqualifié le 28 juillet dernier suite à une affaire de corruption. Son épouse part favorite. Si elle est élue, elle prendra la tête du gouvernement pakistanais.

    Ecarté du pouvoir suite aux révélations des Panama Papers, Nawaz Sharif a soigneusement préparé sa succession. Son parti, la Ligue musulmane du Pakistan (PML-N) est de toute façon majoritaire au Parlement. Dans un premier temps, l'ancien Premier ministre avait adoubé son frère. Mais le parti a préféré que Shahbaz Sharif reste à son poste de gouverneur du Pendjab, l'une des provinces les plus peuplées du pays, et fief de la PML-N.

    C'est finalement Kulsoom Nawaz, l'épouse de Sharif, qui s'est présentée à cette élection partielle. En cas de victoire, elle devrait logiquement être nommée Premier ministre, après la démission de Shahid Abbasi qui assure l'intérim. La circonscription en jeu à Lahore est largement acquise à la PLM-N : début septembre un sondage accordait 62 % des suffrages au parti. Kulsoom Nawaz part donc favorite.

    Mais peu après son dépôt de candidature,  les médecins lui ont diagnostiqué un cancer de la gorge. Elle a dû se rendre à Londres où elle a subi deux interventions chirurgicales. Mais pas question pour elle de renoncer à ce siège, et c’est sa fille qui a mené campagne à sa place.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.