GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: Trump affirme n'avoir «jamais demandé» à son ex-avocat Cohen d'enfreindre la loi
    • Yémen: un nouveau round de consultations de paix est prévu fin janvier 2019 (Guterres)
    • Yémen: le patron de l'ONU annonce un accord sur une trêve dans la ville portuaire de Hodeïda
    • Yémen: un ministre britannique a rencontré des rebelles en Suède, une première (Foreign Office)
    • Cisjordanie: Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque (armée)
    • Attaque de Strasbourg: une troisième victime est morte (préfecture)
    • Cisjordanie: deux Israéliens ont été tués dans une attaque à l'arme à feu (armée)
    • France: piratage de «données personnelles» enregistrées sur un site du ministère des Affaires étrangères (officiel)
    • Automobile: la justice européenne juge les nouvelles limites d'émissions pour les moteurs diesel «trop élevées»
    Asie-Pacifique

    Chine: 1,34 million de fonctionnaires punis au nom de la lutte anticorruption

    media Le président chinois Xi Jinping est soupçonné de profiter de la lutte anticorruption pour écarter ses opposants politiques. REUTERS/Jason Lee

    Alors que le président chinois Xi Jinping s’apprête à ouvrir dans moins de deux semaines le 19ème congrès du Parti communiste chinois qui devrait lui conférer un nouveau mandat de 5 ans à la tête du pays, les autorités viennent de publier le bilan de la lutte anticorruption qu’il mène depuis son accession au pouvoir. Et les résultats sont saisissants puisque 1,34 million de fonctionnaires ont été sanctionnés pour corruption depuis 2013.

    Avec notre correspondante à ShanghaiAngélique Forget

    Il avait promis d’en faire son combat, de frapper « les mouches et les tigres ». C’était en 2013, au Palais du peuple à Pékin. Xi Jinping, tout juste intronisé nouveau président de la République populaire de Chine, ne s’en cachait pas : il ferait de la lutte contre la corruption l’une des priorités de son mandat.

    Résultat, près de cinq ans après son accession au pouvoir : 1,34 million de fonctionnaires ont été sanctionnés, aussi bien les « tigres », hauts dirigeants, que les « mouches », les plus petits employés.

    Ce programme, qui officiellement vise à éradiquer les abus de pouvoir, permet surtout au président de « redorer » le blason du Parti communiste et d’éliminer ses opposants politiques.

    Dernier exemple: il y a deux semaines, Sun Zhengcai, haut cadre du parti a été exclu, accusé de « graves violations de la discipline et de la morale ». Il a surtout été éliminé pour avoir fait de l’ombre à Xi Jinping. Certains le voyaient comme un potentiel successeur du président.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.