GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: Kim Jong-un se vante et promeut sa sœur cadette

    media Le président nord-coréen Kim Jong-un et sa soeur, Kim Yo-jong, nommée membre suppléante du Politburo le 8 octobre 2017, à Pyongyang, le 13 avril 2017. REUTERS/Damir Sagolj/File Photo

    La Corée du Nord a organisé un rassemblement de masse ce dimanche 8 octobre 2017. 100 000 personnes se sont réunies à Pyongyang, à la gloire du régime nord-coréen. Samedi, le « leader suprême » actuel, Kim Jong-un a, une fois de plus, vanté la puissance de son arsenal nucléaire, à l'occasion d'une importante réunion du comité central du Parti des Travailleurs, réunion qui a aussi permis à Kim Jong-un de faire grimper sa sœur cadette dans la hiérarchie du régime. Ce discours et ces remaniements ont lieu alors que les bruits de bottes en provenance de Washington se font de plus en plus insistants.

    Avec notre correspondant à SéoulFrédéric Ojardias

    L'arsenal nucléaire nord-coréen offre « une puissante dissuasion qui protège solidement la paix [...] face aux menaces nucléaires des impérialistes américains », a proclamé Kim Jong-un, lors d'une réunion du comité central de son parti unique.

    Les médias nord-coréens ont relayé son discours quelques heures après une nouvelle invective de Donald Trump : dans un tweet, le président américain a critiqué les précédents efforts diplomatiques menés vis-à-vis de Pyongyang et a, une fois de plus, évoqué à demi-mot des frappes militaires.

    Kim Yo-jong est devenue membre suppléante du Politburo

    Cette obstination de Trump à rejeter la diplomatie soulève des inquiétudes croissantes en Corée du Sud et elle renforce la détermination de Kim Jong-un. La réunion de son comité central lui a permis de nommer sa sœur cadette à un poste très élevé. Kim Yo-jong, 28 ans, est devenue membre suppléante du Politburo. Tandis qu'un autre proche, Choi Yong-rae, est devenu membre de la toute-puissante commission militaire du parti.

    En dépit des tensions - ou, peut-être, grâce à elles -, la famille Kim resserre ainsi les rangs et tient encore plus fermement les rênes du pouvoir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.