GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Inde: une moustache sur les réseaux pour protester contre les meurtres de Dalits

    media Le logo, qui sert de revendication au droit à l'égalité des Dalits, a d'abord été partagé sur WhatsApp. Capture d'écran

    En Inde, une campagne vient de naître sur les réseaux sociaux. Elle est lancée par les membres de la communauté des Dalits, ces personnes au plus bas du système des castes qu'on appelait avant les Intouchables. Elle appelle toutes les personnes de cette communauté à publier leurs photos, portant une moustache, dans le but de protester contre les meurtres ou tabassages de plusieurs Dalits, ces derniers jours, parce que, pour certains, ils arboraient une moustache. La moustache est ainsi devenue un geste et un symbole de revendication politique.

    De notre correspondant à New Delhi,

    Plusieurs personnes dalits de la région du Gujarat, dans le nord-ouest de l’Inde, ont été tabassées, ces derniers jours, pour avoir osé porter une moustache, qui est un attribut de beauté et de fierté en Inde. Les assaillants, qui viennent de castes supérieures, considèrent que les Dalits, ces anciens Intouchables, doivent vivre cachés et ne pas se mettre en valeur, ce qui a motivé leur violence punitive.

    La moustache n'est d'ailleurs pas la seule chose qui dérange ces gens bien nés ; des jeunes de la caste commerçante des Patels ont ainsi tué un Dalit, il y a dix jours, car celui-ci était venu assister aux danses traditionnelles hindoues qui ont lieu en ce moment. Les Dalits, selon les hindous orthodoxes, sont impurs et ne doivent pas s'approcher des temples ou célébrations religieuses.

    Revendiquer l'égalité… et donc le droit de porter une moustache !

    Face à cette recrudescence de crimes contre les Dalits, les jeunes de cette communauté ont lancé cette campagne sur les réseaux sociaux, en forme de défi : des dizaines d'entre eux ont mis en ligne leurs photos portant une moustache bien fournie et relevée sur les côtés, à l'instar des maharajas indiens qui arboraient cette pilosité comme une preuve de leur rang élevé.

    D'autres, non Dalits ou qui n'ont pas encore pu faire pousser leurs poils, ont changé leur photo de profil pour y faire apparaître le dessin d'une énorme moustache accompagnée de la mention Mr Dalit sur twitter, ces messages sont accompagnés du mot-clé : Right to moustach. Cela ne manquera pas d'irriter les prétendus gardiens de la moralité hindoue, mais les Dalits leur font ainsi savoir qu'ils n'ont pas peur d'eux .

    Aucun homme politique ne s'est encore saisi de cette question

    C'est un signe que les jeunes Dalits revendiquent leur droit à l'égalité. Mais sur le terrain, le changement sera bien plus long. Aucun homme politique ne s'est encore saisi de cette question, alors que ces villages connaissent ce genre de discriminations depuis des décennies. Les Dalits ne peuvent pas passer dans certaines rues ou boire l'eau du puits, par exemple.

    Plus grave, les personnes accusées de ces attaques viennent d'être relâchées sous caution et chercheraient à se venger. Le cousin d'un des plaignants a ainsi failli mourir dans une embuscade menée, il y a quelques jours, par des hommes cagoulés qui ont affirmé avoir été engagés pour le tuer.

    Quel effet peut avoir cette campagne ?

    C'est un signe que les jeunes Dalits revendiquent leur droit à l'égalité. Mais sur le terrain, le changement sera bien plus long. D'abord, aucun homme politique n'a condamné ces actes récents, alors que ces villages connaissent ce genre de discriminations depuis des décennies. Là, les Dalits ne peuvent pas passer dans certaines rues ou boire l'eau du puits, par exemple. Plus grave, les personnes accusés de ces attaques viennent d'être relachées sous caution, et chercheraient à se venger. Le cousin d'un des plaignant aurait ainsi été victime d'une embuscade, tendue il y a quelques jours.par des hommes cagoulés qui auraient chercher à le tuer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.