GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Quinze soldats afghans tués dans un attentat-suicide à Kaboul

    media Les forces de sécurité afghanes se sont déployées à proximité du lieu de l'attaque, perpétrée à proximité de l’académie militaire dans l’ouest de Kaboul. WAKIL KOHSAR / AFP

    Un nouvel attentat a frappé la capitale afghane ce samedi. Des cadets de l’armée afghanes ont été visés, quinze ont été tués. Les talibans ont revendiqué l’attentat.
    Depuis mardi, au moins 200 personnes ont été tuées dans 7 attaques menées à travers le pays visant les forces de sécurité afghanes mais aussi la minorité chiite prise pour cible par l’EI dans une attaque contre une mosquée vendredi. Les talibans ont revendiqué les 5 attaques visant des miliaires et des policiers. L’attaque de ce jour survenue en fin de journée n’a pas encore été revendiquée.

    Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

    Les cadets de l’armée se trouvaient dans un minibus censé les raccompagner à leur domicile. Le véhicule venait de quitter l’académie militaire dans l’ouest de Kaboul, quand un kamikaze à pied s’est jeté sur lui, déclenchant sa charge d’explosifs.

    Tôt ce matin, les habitants dans l’est de la capitale afghane ont été réveillés par deux explosions sourdes, deux roquettes lancées sur la zone verte en direction d’un campement de l’Otan où se trouvent plusieurs ambassades étrangères. Elles n’ont fait aucune victime.

    Les talibans ont revendiqué ces attaques comme celles menées depuis mardi. Ces 5 derniers jours, les insurgés ont visé les forces de sécurités afghanes dans le centre, l’est et le sud du pays. Dans des zones reculées, ou en plein centre-vile. Camp de police, siège de district, barrage de police, autorités locales visées, les talibans montrent qu’ils peuvent attaquer n’importe où.

    Les autorités doivent aussi faire face aux attaques dirigées contre la minorité chiite régulièrement prise pour cible par le groupe Etat islamique. Des attentats qui risquent de diviser la société afghane mise à mal par 40 ans de conflit et une insécurité qui s’accentue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.