GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    • L'Union doit «laisser tomber» le filet de sécurité irlandais pour éviter un Brexit sans accord (Boris Johnson)
    Asie-Pacifique

    Législatives au Japon: la coalition de Shinzo Abe donnée largement victorieuse

    media Le Premier ministre japonais Shinzo Abe au siège de son parti, le LDP, à Tokyo, le 22 octobre 2017. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    La coalition menée par le parti conservateur du Premier ministre japonais Shinzo Abe a remporté ce dimanche les deux tiers des sièges de la Chambre basse du Parlement, selon des estimations de la télévision publique NHK. La coalition formée par le Parti libéral-démocrate (PLD, droite) de Shinzo Abe et le parti Komeito (centre droit) a remporté au moins 310 des 465 sièges lors d'élections législatives anticipées.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

    Cette victoire offre à Shinzo Abe quatre années supplémentaires pour tenter de réviser la Constitution pacifiste, écrite d’une main américaine à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Il veut rendre au Japon « sa grandeur » et toute « sa souveraineté », en révisant l’article 9 de la Constitution qui interdit au Japon le recours à la guerre pour résoudre des conflits.

    Aux yeux de la droite nationaliste proche de Shinzo Abe, la Constitution écrite par le vainqueur américain est une humiliation, car elle refuse au Japon le droit de faire la guerre. Cette même droite nationaliste est pourtant pro-américaine et elle accepte que le Japon soit protégé par le parapluie nucléaire américain.

    Shinzo Abe a déjà réinterprété la Constitution pour permettre une plus grande intégration de l’armée japonaise dans la stratégie américaine. Depuis cinq ans Shinzo Abe tente de persuader les Japonais d’accepter une révision, sans succès jusqu’ici malgré les tirs de missile nord-coréens. Une majorité de Japonais tiennent à leur Constitution comme à la prunelle de leurs yeux, car dans le domaine de la sécurité, ils ne font pas confiance à leur dirigeant.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.