GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Trump au Japon: comment les Japonais accueillent-ils leur allié américain?

    media Des manifestants dénoncent la venue de Donald Trump au Japon, près de l'ambassade américaine à Tokyo, le 3 novembre 2017. REUTERS/Toru Hanai

    Donald Trump est arrivé ce dimanche 5 novembre au Japon, première destination de sa tournée asiatique. En trois jours, il doit y rencontrer le Premier Ministre Shinzo Abe pour évoquer notamment le problème nord-coréen, puis l’empereur du Japon. Cette première visite comme président est diversement appréciée des Japonais.

    Avec notre correspondant à Kyoto, Alexandre Barbe

    L’arrivée de Donald Trump au Japon, en ouverture de sa tournée asiatique, coïncide avec des tensions toujours vives avec la Corée du Nord. Le président américain est donc le bienvenu, selon Gakuho, étudiant de Kyoto : « Dans le contexte actuel cette visite me semble très importante. Indispensable, même, pour renforcer l’alliance entres les Etats-Unis et le Japon et fixer la politique à adopter vis-à-vis de la Corée du Nord ».

    Mais le personnage Trump inquiète les Japonais. Selon un sondage, les trois quarts d’entre eux ne lui font pas confiance. C’est le cas de Sana, pour qui « Trump n’a pas une très bonne image ici à cause de ses prises de parole radicales et de sa politique simpliste ». Elle, en tout cas, a « l’impression qu’il poursuit surtout ses intérêts personnels ».

    Les prises de parole radicales de Trump, les Japonais espèrent ne pas en entendre lors de l’entrevue avec leur empereur. Pour Shun, cet événement suscite avant tout la curiosité. Il ne pense pas que le président américain « dise quoi que ce soit de déplacé face à l’empereur. C’est seulement sur Twitter qu’il est impertinent ». Lui s’intéresse avant tout à « l’état d’esprit [dans lequel] va se dérouler la rencontre ».

    Avant ce rendez-vous en haut lieu, Donald Trump aura l’occasion de se détendre. Il débute sa visite par une partie de golf avec Shinzo Abe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.