GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: le roi limoge le grand chambellan

    media Distorn Vajarodaya (ici en 2010) était le courtisan le plus proche du roi décédé Bhumibol Adulyadej. PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP

    En Thaïlande, le nouveau roi Maha Vajiralongkorn a limogé le grand chambellan du palais royal, un proche du roi Bhumibol Adulyadej, décédé il y a un an. Le dignitaire a été accusé par le palais royal d’abus de pouvoir, de corruption et de conduite inappropriée dans sa vie privée. Un limogeage qui pourrait annoncer une purge au sein du palais royal.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    Distorn Vajarodaya était le courtisan le plus proche du roi décédé Bhumibol Adulyadej. Dans les dernières années du règne, sa figure était devenue familière aux Thaïlandais. Il se tenait en permanence derrière le fauteuil roulant du roi octogénaire, lors des rares apparitions publiques de celui-ci.

    Dès le décès de son père, le nouveau roi Maha Vajiralongkorn avait déjà sanctionné le grand chambellan et deux de ses cousins en leur imposant un entraînement militaire humiliant. Il a désormais limogé celui-ci pour abus de pouvoir et corruption, mais aussi parce qu’il aurait mis enceinte une jeune femme, qu’il aurait ensuite forcée à avorter. Une « conduite extrêmement maléfique » selon le communiqué royal, ce qui ne manque pas d’ironie pour tous ceux qui connaissent les détails de la vie privée du nouveau monarque.

    Certains analystes estiment que ce limogeage annonce une purge parmi les courtisans, maintenant que les cérémonies funéraires pour le roi Bhumibol sont terminées. La peur règne dans l’entourage du palais royal. Le nouveau roi est connu pour sa conduite très autoritaire et les punitions qu’il inflige à ceux qui le déçoivent. Certains de ceux-ci sont incarcérés dans une prison spéciale établie dans l’un de ses palais.

    → (RE)LIRE : Les obsèques du roi, un évènement sans équivalent pour la Thaïlande

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.