GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Aujourd'hui
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: le Nigeria bat l’Islande (2-0) dans le groupe D de l’Argentine et se relance pour la qualification en huitièmes de finale
    Dernières infos
    • Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts (CIDH)
    • Mondial 2018: le Brésil s'impose, avec deux buts dans les arrêts de jeu, face au Costa Rica 2-0
    • Pétrole: L'Opep «unanime» pour une augmentation «d'environ un million de barils par jour» (ministre saoudien)
    Asie-Pacifique

    Vietnam: Donald Trump interpellé dans un clip par la «Lady Gaga» locale

    media Image arrêtée de la vidéo de la Lady Gaga vietnamienne, Mai Khoi, qui s'en prend à Donald Trump dans un clip. youtube.com

    Donald Trump poursuit sa visite en Asie, avec ce dimanche 12 novembre un passage par le sommet de l’Asean aux Philippines. C'est le dernier jour de cette tournée asiatique à rebondissement et en tous cas mouvementé à l’image de cette pancarte « Je te pisse dessus ! » qui a conduit à l’interpellation samedi de Mai Khoi, que l’on surnomme la « Lady Gaga du Vietnam »

    Saïgon fait boom boom dans le clip de Mai Khoi, mais c’est à Hanoi que l’artiste dissidente a une nouvelle fois fait le buzz sur les réseaux sociaux. Avec cette pancarte, en caractères rouge sur fond blanc, «  Je te pisse dessus Trump  ».

    Le président américain n’aura probblement pas eu le temps de percevoir l’affront. La musicienne a immédiatement été interpellée par des agents en civil qui l’on conduite chez elle où elle a été assignée à résidence plusieurs heures.

    «  Je veux juste exercer mon droit à m’exprimer et à protester, a alors confié la jeune femme dans des propos rapportés par l’Agence France Presse, je ne suis pas d’accord avec ce que dit Trump  ». C’est vrai que la musicienne, mélange de Courtney Love et de Pussy Riot, n’en est pas à son premier coup d’éclat.

    En 2016 déjà, elle avait interpellé Barack Obama mais cette fois pour l'inviter à déjeuner et lui parler droits de l'homme au Vietnam.

    Ce que fera d’ailleurs l’ex-président américain. La rencontre a fait sensation, sauf dans les médias vietnamiens, corsetés par un régime qui n’apprécie guère les chansons de Mai Khoi sur la liberté d’expression ou les camps de rééducation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.