GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Décembre
Mardi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Urbanisme au Cambodge: une application pour aider les habitants de Phnom Penh

    media Une vue de Phnom Penh, au Cambodge, avec le quartier d'affaires à l'horizon. Getty images/Andrew TB Tan

    Au Cambodge, Phnom Penh change de visage. Depuis une dizaine d’années, les projets urbains se multiplient dans la capitale. Dans certains quartiers, les habitants sont déplacés. Pour les plus démunis, il peut être difficile de faire valoir ses droits. L’application iTenure favorise l’étude de leur situation. Elle doit permettre d’ouvrir la discussion entre les communautés, les promoteurs immobiliers et les autorités.

    De notre correspondante à Phnom Penh,

    Pendant la guerre civile au Cambodge, Phnom Penh s’est vidée de ses habitants. A l’époque, de nombreux titres de propriété ont disparu. À la fin du conflit, les Cambodgiens se sont réinstallés en masse dans la capitale et la population continue aujourd’hui d’augmenter.

    À cause du manque de documents officiels, les communautés les plus démunies, pauvres ou illettrées, manquent d’informations concernant leurs droits à occuper un terrain. L’idée de l’application iTenure est de faciliter la collecte et la transmission d’information dans ces quartiers.

    Gain de temps considérable

    iTenure est plus un outil qu’une application classique. Les autorités locales, les représentants de communautés et des ONG partenaires enregistrent les documents des habitants directement sur l’application. La démarche fait gagner un temps considérable sur la collecte de papier traditionnel.

    Les données sont ensuite analysées et relayées aux différents acteurs. Via un site web, les foyers peuvent ensuite accéder à un dossier individuel. Il inclut un résumé de la force des droits (faibles ou élevés) et quelques conseils juridiques.

    Par exemple, quelqu’un qui a un titre de propriété pourra demander un dédommagement plus important que quelqu’un qui s’est installé sans papier dans une zone inondable.

    Anticiper l’évolution du quartier

    Le but de l’application est d’abord de faciliter la collecte de données. Les dossiers permettent aux habitants d’anticiper sur les dangers naturels ou de potentiels projets d’aménagement urbain.

    En ce sens, c’est un projet gagnant-gagnant pour tous les acteurs selon Daniel Crowther. Il est conseiller au projet de développement urbain de l’association People In Need au Cambodge. « iTenure est une application qui s’appuie d’abord sur les communautés. Mais les applications comme la nôtre aident aussi les autorités, les promoteurs. Si on réduit le problème dès le début, on réduit les délais et les conflits qui peuvent survenir plus tard. »

    Les habitants des quartiers qui ont bénéficié du programme n’ont pas encore eu à faire face à ce problème. La majorité d’entre eux considèrent pourtant le projet comme bénéfique, au moins pour connaître leur situation.

    Depuis son lancement en 2016, près de 600 foyers cambodgiens ont participé au programme. 1 300 familles doivent s’y ajouter d’ici la fin du projet en 2018. S’il est renouvelé, l’idée pourrait être exportée dans d’autres centres urbains du pays, peut-être en milieu rural voire plus tard dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.