GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Au Bangladesh, les réfugiés rohingyas attendent avec espoir la venue du pape

    media Des réfugiés rohingyas se reposent après avoir franchi la rivière Naf sur une embarcation improvisée pour atteindre le Bangladesh. A Teknaf, le 27 novembre 2017. REUTERS/Susana Vera

    Le pape François est en Birmanie jusqu’à jeudi, il se rendra ensuite au Bangladesh voisin. Un périple symboliquement très fort, alors que plus de 620 000 réfugiés musulmans rohingyas ont été chassés par l'armée birmane et vivent maintenant dans des camps de fortune au Bangladesh. Le souverain pontife s’est entretenu ce lundi avec le chef de l’armée accusé de mener une « épuration ethnique » et rencontrera la chef du gouvernement civil, Aung San Suu Kyi. Dans les camps de réfugiés, beaucoup de Rohingyas accueillent cette initiative diplomatique avec beaucoup d'espoir. Reportage à Kutupalong dans le sud-est du Bangladesh.

    Avec notre envoyé spécial à Kutupalong,  Sébastien Farcis

    Tous les soirs à 18h30, sous son refuge précaire, Noor Ahmed colle l'oreille à sa petite radio à piles pour écouter les programmes de la Voice of America en birman. Ce Rohingya, ancien directeur d'une école primaire de Maungdaw, dans l'Etat birman de l'Arakan, a ainsi entendu parler de la visite du pape François en Birmanie et au Bangladesh. Et il est ravi.

    « Je le respecte beaucoup, et je suis sûr à 100% qu'il soutiendra notre cause, explique-t-il. Il est le pape des chrétiens, mais dans son cœur c'est un humain. Le seul problème, c'est nos dirigeants en Birmanie. Ce sont les meilleurs menteurs du monde. »

    Dans un camp voisin, un Rohingya éduqué se dit également rempli d'espoir. « Le pape François est l'un des meilleurs humains que je connaisse. Il priera d'abord pour nous, et s'il vient nous rendre visite il pourra témoigner de notre misère auprès du reste du monde. Et comme il est très respecté, il sera écouté par les autres dirigeants », estime-t-il.

    Le pape ne devrait pas se rendre dans les camps, mais il devrait rencontrer un groupe de Rohingyas à Dacca, à la fin de cette semaine.

    (Re) lire : Trois visages du terrible exode des Rohingyas

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.