GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le retrait américain annoncé d'un traité nucléaire «rendra le monde plus dangereux» (Kremlin)
    • Journalisme: le 80e prix Albert-Londres a été décerné à Istanbul à Elise Vincent, du journal «Le Monde»
    • Nucléaire: Macron rappelle «l'importance» du traité nucléaire dont Trump veut sortir
    • Le négationniste français Robert Faurisson est mort à l'âge de 89 ans (famille)
    • Cisjordanie: un Palestinien attaque un soldat israélien et est abattu par la suite (armée)
    • Budget italien: «La Commission européenne ne veut pas d'une crise entre Bruxelles et Rome» (Pierre Moscovici sur France Inter)
    • L'ancienne ministre Ségolène Royal dénonce la fiscalité sur le carburant en France, un «matraquage fiscal par l'écologie» (RTL)
    Asie-Pacifique

    La Chine veut endiguer l'expansion rapide du microcrédit en ligne

    media Faute de carte de crédit, beaucoup de Chinois empruntent de petites sommes en liquide via internet. REUTERS/Kim Kyung-Hoon/File Photo

    Les autorités financières chinoises veulent mettre de l'ordre dans le secteur du microcrédit en ligne. Une activité en pleine croissance mais qui présente des dangers économiques et sociaux.

    Un tiers des Chinois seulement disposent d'une carte de crédit. Beaucoup de consommateurs ont donc recours par le biais d'Internet à des emprunts de petites sommes en liquide qui leur sont prêtées sans garanties, mais à des taux d'intérêt très élevés.

    Cela entraîne des risques d'endettement excessif auprès d'acteurs qui ne sont soumis à aucune réglementation et qui utilisent parfois des méthodes musclées pour se faire rembourser. Le régulateur financier sur Internet impose désormais aux préteurs en ligne une licence les autorisant à pratiquer des activités de crédit.

    Ces préteurs ne pourront plus accorder de microcrédit aux emprunteurs qui ne pourraient justifier de source de revenus ni les pousser à s'endetter davantage. Le secteur du microcrédit en ligne par le simple biais d'une application sur smartphone est estimé à 127 milliards d'euros et compte des milliers d'intervenants.

    Cette reprise en main du microcrédit en ligne s'inscrit aussi dans le cadre plus général d'une campagne contre les excès du microcrédit source de crédit surabondant en Chine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.