GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: prison à vie pour un parrain de la drogue

    media Le prisonnier Laota Seanlee à son arrivée au palais de justice de Bangkok le 13 décembre 2017. LILLIAN SUWANRUMPHA/AFP

    Un tribunal thaïlandais a condamné ce mercredi 13 décembre à la prison à vie un important trafiquant de drogue, âgé de 76 ans, dont le réseau prospérait dans le Triangle d'Or. Laota Seanlee a été arrêté à plusieurs reprises dans le passé, mais les autorités n'avaient jamais réussi à établir un lien avec le trafic de drogue, jusqu'à l'an dernier lorsqu'il s'est fait piéger par la police, avec 20 kg de méthamphétamine en sa possession.

    Laota Seanlee est un ancien combattant de la guérilla anticommuniste qui s'est reconverti en parrain de la drogue dans le Triangle d'Or, l'épicentre du trafic de drogue en Asie du Sud-Est.

    Cela faisait des années que les policiers thaïlandais tentaient de le faire tomber, jusqu'au jour où son réseau a été infiltré par la police. Il y a un peu plus d'un an, le septuagénaire a été pris en flagrant délit de vente de 20kg de méthamphétamines à une policière qui se faisait passer pour une cliente.

    Ce mercredi 13 décembre, il a été condamné à la prison à vie. Sa femme a écopé de 25 ans de prison, leurs deux fils ont été condamnés à mort, mais la peine suprême en Thaïlande est automatiquement commuée en prison à vie.

    Le Triangle d'Or, aux confins de la ThaÏlande, du Laos et de la Birmanie, longtemps considéré comme le principal lieu de production de l'opium et de l'héroïne a été détrôné ces deux dernières décennies par l'Afghanistan. Mais les cartels de la région se sont spécialisés depuis dans le trafic de méthamphétamines. Reste que l'arrestation des pontes de la drogue est un fait extrêmement rare.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.