GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Abus sexuels sur enfants: ce que les victimes veulent dire à l'Australie

    media La Commission royale d’enquête australienne sur les abus sexuels sur mineurs publie des témoignages de victimes dans un livre intitulé «Message to Australia». ©Royal Commission into Institutional Responses to Child Sexual

    En Australie, une longue enquête a pris fin ce jeudi 14 décembre. Pendant cinq ans, une commission royale australienne, créée en 2012 à l'instigation du gouvernement a recueilli plus de 8 000 témoignages de personnes abusées sexuellement dans leur enfance. Des dizaines d'institutions sont visées : écoles, clubs sportifs, maisons de soin ou encore organisations religieuses. Le but de cette enquête était de libérer la parole des victimes, mais aussi d'améliorer le système australien de protection de l'enfance pour éviter que de tels abus se reproduisent à l'avenir.

    Plus de 1 000 messages écrits par des victimes ont été publiés ce jeudi 14 décembre dans un livre, intitulé Message to Australia. La plupart sont anonymes. Certains sont très courts comme celui-ci : « Que notre voix fasse écho ». D'autres plus longs comme celui-là : « Un pédophile ne vole pas seulement votre enfance, il vole aussi une grande partie de votre vie d'adulte »

    Pour une grande majorité de ces victimes de viols, c'était la première fois qu'elles se confiaient. A l'époque, d'après l'enquête de la commission royale, la police, les agences de protection de l'enfance, et l'Eglise catholique refusaient très souvent de croire les enfants. Et pourtant, les chiffres révélés cette année ont choqué tout le pays : rien qu'entre 1950 et 2009, 4 400 enfants ont subi des attouchements sexuels par des prêtres.

    C'est donc la fin d'une longue enquête. Mais tout ne s'arrête pas là. De nombreuses affaires continuent d'être entendues par les tribunaux. Et vendredi, la Commission royale remettra au gouverneur général de l'Australie un rapport final avec de nombreuses recommandations pour que « les choses changent vraiment ». C'est ce qu'a déclaré Peter McClellan, le juge qui a dirigé cette enquête.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.