GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Premier pollueur au monde, la Chine se dote d'un marché carbone

    media Le brouillard de Pékin. Les autorités assurent faire de la lutte contre la pollution l'une de leurs priorités. REUTERS/Jason Lee

    Si les Etats-Unis se sont retirés de l'accord sur le climat scellé en 2015 à Paris lors de la COP21, la Chine, elle, compte bien tenir promesse. Dernière preuve en date : le pays, premier pollueur du monde, a annoncé le lancement d'un marché carbone dans le but de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. Dans un premier temps limitée au secteur de l'électricité, la nouvelle Bourse doit être ouverte à l'ensemble des entreprises à partir de 2020.

    Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

    Pékin doit réussir son pari, à savoir atteindre le pic de ses émissions de carbone au plus tard en 2030. Pour honorer cet engagement fait peu avant la COP21, le marché sera mis à contribution. Polluer aura désormais un prix et les entreprises responsables devront le payer.

    Les premiers qui doivent se soumettre à la nouvelle règle seront les producteurs d'électricité, c'est-à-dire les 1 700 entreprises qui, à elles seules, comptent pour près d'un tiers des émissions. Leurs centrales à charbon rejettent chaque année plus de 3 milliards de tonnes de carbone.

    Premier marché carbone dans le monde

    Ce premier pas s'avère être un grand bond en avant. Même à ce premier stade, la nouvelle Bourse sera la première dans le monde et fera pâlir d'envie celle de l'Union européenne.

    L'objectif : plus les compagnies payeront pour polluer, plus elles seront motivées pour investir dans le secteur des énergies propres, où la Chine est aujourd'hui déjà leader mondial.

    Avec le lancement de ce marché carbone, la Chine compte se placer à l'avant-poste de la lutte contre le réchauffement climatique. Au moment même où les Etats-Unis, eux, ont décidé de ne plus honorer leurs engagements.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.