GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Népal interdit l'ascension solitaire de ses sommets

    media A 300 km de Katmandou la capitale Népalaise, on aperçoit le mont Everest. PRAKASH MATHEMA / AFP

    Quelques mois avant l'ouverture de la saison 2018, ce sont près de 750 permis qui ont été délivrés, un record. Pourtant, le Népal a décidé d'interdire l'ascension de ses sommets montagneux en solitaire. Une mesure qui vise à réduire le nombre d'accidents, notamment pour ceux qui tentent de gravir l'Everest.

    Fini donc les ascensions en solitaire. L'interdiction s'étend également aux doubles amputés et aux aveugles. Ils avaient jusque-là l'autorisation de gravir les sommets comme l'Everest au même titre que les valides. Au Népal, on veut éviter à tout prix les accidents, trop nombreux selon les autorités.

    Cette nouvelle provoque la colère des amateurs de sensations fortes. Ils estiment qu'un certain nombre d'accidents est dû à la démocratisation de l'alpinisme au Népal. Cela crée selon eux « des embouteillages sur le toit du monde ». Les associations d'handicapés jugent elles ces décisions « discriminatoires ».

    Onze morts sur les pentes de l'Everest en 2017

    En 2017, 11 personnes ont perdu la vie en tentant de gravir l'Everest, dont quatre le même jour, au mois de mai dernier, à cause de ce que l'on appelle le « mal aigu des montagnes ».

    C'est une des trois causes majeures de décès avec les avalanches et les chutes, comme celle d’Ueli Steck, en avril dernier. Cet alpiniste confirmé est mort après une chute de plus de 1000 mètres. Un événement qui a certainement contribué à la mise en place de ces nouvelles restrictions.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.