GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Budget italien: l'Union européenne demande des «clarifications» à Rome (Commission)
    Asie-Pacifique

    Embargo sur la Corée du Nord: Séoul saisit un navire chinois

    media Accusé d'avoir violé l'embargo sur la Corée du Nord, le Lighthouse Winmore, un navire battant pavillon hongkongais,a été saisi par la Corée du Sud. AFP

    La Corée du Sud vient d'annoncer avoir saisi, le mois dernier, un navire battant pavillon hongkongais, le Lighthouse Winmore, soupçonné d'avoir violé l'embargo des Nations Unies sur la Corée du Nord.

    Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

    Selon les autorités sud-coréennes, le Lighthouse Winmore a transféré 600 tonnes de fioul à un navire nord-coréen le 19 octobre dernier. Ce transfert de pétrole aurait eu lieu de navire à navire, loin des côtes et dans les eaux internationales.

    L'agence sud-coréenne de presse, Yonhap, indique aussi que le Lighthouse Winmore a été saisi le 24 novembre à son arrivée au port de Yeosu, en Corée du Sud. Les 25 membres d'équipage, parmi lesquels 23 Chinois et deux Birmans, y sont toujours retenus.

    D'autres rapports de presse indiquent que les satellites d'espionnage américains auraient observé l'opération une trentaine de fois depuis le mois d'octobre.

    La Chine responsable ?

    Le président américain, Donald Trump, a accusé la Chine dans un tweet. « Pris la main dans le sac, écrit-il sur le réseau social. Extrêmement déçu que la Chine permette à du pétrole d'être acheminé en Corée du Nord ».

    « La Chine n'a jamais permis ni aux entreprises ni aux individus chinois de violer les résolutions des Nations Unies imposées à la Corée du Nord », a rétorqué la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying. La Chine ajoute que les accusations américaines ne coïncidaient pas avec les faits.

    Le Lighthouse Winmore bat pavillon hongkongais. Le navire appartient à deux entreprises enregistrées à Hong Kong, et leurs propriétaires sont tous deux domiciliés à Canton, dans le sud de la Chine.

    Le bateau est actuellement loué et exploité par une société taïwanaise, Billions Bunker Group. Il n'a pas été vu dans un port de Chine continentale depuis le mois d'août.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.