GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Hong Kong: des milliers de manifestants contre une décision de Pékin

    media Des manifestants pro-démocratie rassemblés à Hong Kong, le 1er janvier 2018. REUTERS/Bobby Yip

    A Hong Kong, des milliers de personnes sont descendues dans les rues lundi 1er janvier. Une manifestation traditionnelle du premier de l’an qui a pris un tour particulier, puisque les Hongkongais ont profité de l’occasion pour contester la décision de Pékin d’imposer la loi chinoise sur une partie d’un nouveau terminal ferroviaire de la Région administrative spéciale.

    « En 2018, je souhaite que chaque Hongkongais puisse se rebeller et récupérer les valeurs essentielles malmenées par Pékin » : Joshua Wong, une des figures de la Révolution des parapluies, manifestait ce lundi aux côtés d’une dizaine de milliers de personnes, selon les organisateurs.

    Leur colère prend corps dans le passage sous l’autorité de Pékin d’une partie d’une nouvelle gare ferroviaire située au cœur de Hong Kong. Il s'agit en fait du terminus d’une ligne à grande vitesse qui doit relier dans le courant de l'année deux villes du sud de la Chine continentale, Shenzhen et Guanzhou, à Hong Kong. Or, le Parlement chinois vient de se prononcer pour la présence dans cette gare de Hong Kong de fonctionnaires et de policiers chinois, qui auront autorité sur une partie du bâtiment.

    Le journal South China Morning Post souligne que, pour la première fois, la loi de Pékin sera imposée sur le sol hongkongais. Pour les députés pro-démocratie, les militants et les avocats de l’Association du barreau de Hong Kong, qui depuis des années constatent un renforcement de l’autorité de Pékin sur le territoire, ce projet viole la loi fondamentale hongkongaise censée garantir « Un pays deux systèmes ».

    Mais, selon le gouvernement hongkongais pro-Pékin, le nouveau projet n’empiète pas sur l’autorité de Hong Kong. Mieux, il est « dans l’intérêt des voyageurs  ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.