GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Après la main tendue de Kim Jong-un, Séoul offre des pourparlers à Pyongyang

    media Des Sud-coréens regardent les vœux du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à la télévision JUNG Yeon-Je / AFP

    Début de détente sur la péninsule coréenne ? La Corée du Sud vient de proposer à son voisin du Nord des pourparlers la semaine prochaine, des discussions qui auront pour objet l’envoi d’une délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, prévus en février en Corée du Sud. Cette offre fait suite à la main tendue hier par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui s’est dit prêt à participer aux Jeux, lors de son discours de Nouvel An. Tout canal officiel de discussion entre les deux Corées est rompu depuis près de deux ans.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    La Corée du Sud est enthousiaste à l’idée de reprendre le dialogue. Elle a répondu au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en proposant une « rencontre de haut niveau » le 9 janvier à Panmunjeom, le seul point de contact sur la frontière ultra-militarisée entre les deux Corées.

    Séoul se dit même prêt à une rencontre ailleurs, à une autre date, et à un autre format, si Pyongyang le préfère. « Nous souhaitons que les deux Corées s’assoient et discutent franchement de la participation du Nord aux Jeux olympiques, ainsi que des moyens d’améliorer [nos] relations », a ajouté un porte-parole.

    Dernière rencontre il y a deux ans

    La dernière rencontre officielle entre Nord et Sud remonte à décembre 2015. Les derniers canaux de dialogue ont été rompus en février 2016, à la suite du quatrième essai nucléaire nord-coréen.

    A Séoul, certains analystes estiment que Pyongyang, asphyxié par les sanctions internationales, souhaite se servir de ces futurs pourparlers pour demander au Sud de relancer les projets de coopération générateurs de devises et de mettre fin aux exercices militaires conjoints organisés avec les Etats-Unis.

    Cependant, même si le terrain est miné, cette possible reprise du dialogue après des mois de tensions est saluée avec satisfaction et espoir en Corée du Sud.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.