GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: la Cour suprême offre un nouvel espoir pour la communauté LGBT

    media Des manifestants défendant les droits des personnes LGBT, en novembre 2017 à New Delhi. SAJJAD HUSSAIN / AFP

    La Cour suprême indienne a accepté ce lundi 8 janvier 2018 de réexaminer la validité de la loi qui criminalise l'homosexualité, offrant un nouvel espoir à la communauté LGBT du pays, qui doit vivre cachée. Les pratiques homosexuelles sont punies par la prison à vie en Inde, pays qui suit toujours dans ce domaine un article du Code pénal datant de l'époque coloniale.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    C'est la troisième fois en neuf ans que la justice se penche sur cet article très controversé du Code pénal indien, qui punit à de la prison à vie tout acte homosexuel.

    En 2009, la cour d'appel de New Delhi l'avait jugé contraire à la Constitution, mais cette décision a été annulée en 2013 par la Cour suprême, qui a estimé que c'était au Parlement de statuer sur cette question.

    La plus haute cour du pays accepte maintenant de se ressaisir de cet épineux débat, après avoir entendu les histoires de harcèlement de nombreux plaignants homosexuels.

    Un article de loi datant de l'ère coloniale

    Ce réexamen sera réalisé par un plus grand nombre de juges, et il y a des chances que ces derniers légalisent enfin les relations entre personnes de même sexe.

    Car les magistrats prendront en compte un autre jugement qui a récemment élevé le droit à la vie privée, et donc la liberté sexuelle, au statut de droit fondamental.

    Cette dépénalisation de l'homosexualité rendrait donc caduque cet article de loi, qui date de 1861, une époque à laquelle les Indes étaient sous la férule de l'Angleterre victorienne et pudibonde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.