GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    [DIAPORAMA] Dernière vente aux enchères du marché aux poissons de Tsukiji

    media Hiroshi Onodera, le propriétaire d'une chaîne de restaurants de sushis, pose devant un thon de 405 kg qu'il a acquis pour 36,5 millions de yens, soit 268 000 euros. REUTERS/Toru Hanai

    Tsukiji, au coeur de Tokyo, est le plus grand marché aux poissons au monde. Il vient de tenir la dernière vente aux enchères au thon rouge du Nouvel An. A 80 ans, jugé trop ancien, ce haut lieu touristique va déménager, en octobre 2018, dans une nouvelle halle située dans une zone plus excentrée de la baie de Tokyo. Un déménagement plusieurs fois reporté et qui reste très controversé.

    De notre correspondant à Tokyo,

    Une nouvelle halle climatisée a été construite, à grands frais, à Toyosu sur un polder, trois kilomètres plus au sud de Tsukiji. Le problème est que le nouvel emplacement était occupé, autrefois, par une usine à gaz. Les sols contiennent des produits chimiques et c'est de notoriété publique. La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a ordonné d’autres examens, il y a plus d’un an, mais elle n’a pas eu le courage politique de renoncer à ce déplacement du marché de Tsukiji. Elle est accusée d’avoir cédé aux pressions des promoteurs immobiliers. Les sols restent pollués mais le marché aux poissons, c’est désormais officiel, quittera Tsukiji en octobre, et ce malgré l’opposition de nombreux négociants et restaurateurs qui demeurent très attachés à Tsukiji, situé à deux pas du quartier des grands magasins de Ginza.

    Le ventre de Tokyo

    Le célèbre marché aux poissons est approvisionné, chaque nuit, par 17 000 camions réfrigérés. Ils y déchargent 480 espèces de poissons, crustacés, coquillages, plus de 3 000 tonnes de produits de la mer venus des quatre coins du globe. Tsukiji, c’est un village truculent dans la mégalopole de Tokyo qui accueille, chaque jour, 42 000 visiteurs et réalise plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires.

    L’un des grands moments de l’activité de Tsukiji, c’est la vente aux enchères des thons, le poisson roi de la cuisine japonaise que l’on mange cru sous forme de sushi. La dernière vente aux enchères commence à 5h30. Les grossistes examinent les thons dodus avec un crochet et une lampe de poche. Chaque carcasse porte un numéro et a été coupée pour permettre de voir la chair. Un thon peut atteindre des prix faramineux. En ce début d’année, le poisson plus cher -d’un poids de 400 kilos-,  pêché dans le nord du Japon, a été vendu 268 000 euros.

    Tsukiji, futur parc à thème ?

    Chaque jour à Tsukiji, 4000 thons sont vendus . Mais  pour cette dernière vente aux enchères du début de l’année  le record de prix de 2013, de plus de 700 000 euros  n’a pas été battu. Peut-être parce que les acheteurs représentant des chaînes de restaurants étaient un peu tristes de cette prochaine fermeture fin 2018. Le site, qui couvre 22 hectares et où travaillent 17 000 personnes, va être transformé en une sorte de parc alimentaire entouré d’hôtels et peut-être même d’un casino.

    ■ Dernière vente aux enchères du Nouvel an au marché aux poissons de Tsukiji

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.