GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Russie indique vouloir brouiller les communications de tout avion frappant la Syrie depuis la Méditerranée (ministre)
    • La Russie va livrer des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne sous deux semaines (ministre)
    • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
    • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
    • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
    • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
    • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    Asie-Pacifique

    Inde: baisse du nombre de viols à New Delhi

    media Manifestation à New Delhi, le 19 décembre 2012, en réaction au viol et à l’agression brutale d’une étudiante dans la capitale indienne. AFP PHOTO/ SAJJAD HUSSAIN

    C’est l’une des villes asiatiques considérées comme les plus dangereuses pour les femmes. New Delhi a été sous le feu des projecteurs depuis le viol collectif d’une jeune étudiante dans un bus, en 2012. Et il semble que cela a forcé la police à agir. Les autorités de la capitale indienne viennent de publier les chiffres sur la criminalité en 2017, et pour la première fois depuis 4 ans, le nombre de plaintes pour viol a baissé.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    La baisse est minime, mais symbolique : 2 049 plaintes pour viols ont été enregistrées à New Delhi en 2017, soit environ 1% de moins que l’année précédente. Cela met ainsi fin à une hausse impressionnante : ces plaintes avaient triplé en 4 ans, depuis les manifestations de 2012 qui ont fait suite au viol collectif d’une étudiante, et qui ont libéré la parole des femmes.

    Ranjana Kumari, militante féministe et directrice du Center for social Research, reconnaît que la police a fait depuis des efforts pour aider les femmes victimes.

    « Je constate que la police n’a jamais été aussi attentive, avance-t-elle. Entre autres parce que la nouvelle loi exerce une pression. Si un policier refuse d’enregistrer une plainte pour viol, c’est lui qui peut être arrêté. Cela donne confiance aux gens qui viennent donc rapporter ces violences. Je pense que la police doit tout de même améliorer ses relations avec la population pour prouver qu’elle ne tolèrera pas ces crimes contre les femmes. »

    Ces violences sont cependant moins bien punies qu’avant. Seulement un accusé de viol sur quatre est finalement condamné par la justice, contre un sur deux il y a 4 ans. Cela est dû au fait que les policiers bâclent souvent leur enquête pour montrer qu’ils ont rapidement arrêté les coupables.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.