GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Philippines: une réforme pour permettre à Duterte d'effectuer deux mandats?

    media Le président philippin Rodrigo Duterte et le chef de la police Ronald Dela Rosa, en 2017 à Manille. PHILIPPINES-DRUGS/SQUAD REUTERS/Ezra Acayan

    Aux Philippines, le Congrès entame des discussions à propos d'une possible réforme constitutionnelle, laquelle permettrait de maintenir au pouvoir le président Rodrigo Duterte, accusé de promouvoir les tueries extrajudiciaires avec une campagne anti-drogue jugée meurtrière.

    Avec notre correspondante à Manille,  Marianne Dardard

    Rodrigo Duterte, 72 ans aujourd'hui et dont l'état de santé fait l'objet de spéculations récurrentes, pourra-t-il se représenter à l'élection présidentielle de 2022, lorsqu'il aura 76 ans ?

    C'est en tout cas ce qui est proposé par les partisans de cette réforme constitutionnelle. D'après une première version soumise mardi 16 janvier 2018 par des parlementaires pro-Duterte, lesquels sont majoritaires au Congrès, le président des Philippines sera autorisé à enchaîner deux mandats de cinq ans chacun.

    Quant à l'actuelle Constitution, adoptée à la chute de la dictature du président Ferdinand Marcos, resté vingt ans durant au pouvoir, celle-ci limite le mandat présidentiel à six ans seulement.

    Officiellement, le but de la réforme serait de passer à un système fédéral, avec des pouvoirs accrus pour le président, mais aussi plus d'autonomie pour les musulmans du sud de l'archipel. De son côté, Rodrigo Duterte avait jusqu'ici évoqué son impossibilité à achever sa guerre anti-drogue en l'espace d'un seul mandat.

    → Écouter sur RFI : Comment expliquer la popularité du président Duterte ?

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.