GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Corée du Sud: levée de boucliers à l'idée de faire place à la délégation du Nord

    media Un soldat sud-coréen sur le pont rejoignant le village de Panmunjeom, sas vers la Corée du Nord REUTERS/Kim Hong-Ji

    Une majorité de Sud-Coréens ne veut pas que leurs athlètes défilent aux côtés de sportifs nord-coréens sous le même drapeau de la péninsule unifié lors de la cérémonie d'ouverture des prochains Jeux olympiques d'hiver, prévus début juillet dans la ville sud-coréenne de PyeongChang.

    Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias

    Cette semaine, les deux Corées sont tombées d'accord pour organiser un défilé conjoint dans le cadre de la cérémonie d'ouverture des JO. Elles veulent aussi présenter une équipe unifiée dans l'épreuve de hockey sur glace féminin.

    Mais cet accord rencontre une résistance nouvelle parmi la population sud-coréenne. Pas moins de 50 % des sondés sud-coréens refusent que leur pays, qui est l'organisateur, renonce à son drapeau national pour défiler avec le Nord, révèle une étude publiée par l'agence Yonhap.

    70 % s'opposent aussi à la création d'une équipe conjointe de hockey sur glace. Une décision considérée comme injuste pour les hockeyeuses sud-coréennes déjà qualifiées, qui se voient imposer des coéquipières inconnues au dernier moment. Certains critiques parlent même de « Jeux de Pyongyang ».

    Ce rejet révèle un profond changement des mentalités. Il y a 18 ans, le premier défilé conjoint des deux Corées aux JO avait créé la sensation. Mais les espoirs de réconciliation et de paix soulevés à l'époque se sont bien refroidis depuis.

    Les jeunes générations notamment n'ont plus de lien affectif ou familial avec le Nord et se montrent indifférentes à l'idée de la réunification. 80 % restent cependant en faveur de la participation du Nord aux Jeux. Une participation vue comme l'assurance que Pyongyang évitera toute provocation pendant la trêve.

    → À relire : Les pom-pom girls, ambassadrices de charme de la Corée du Nord

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.