GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Février
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
Aujourd'hui
Mardi 27 Février
Mercredi 28 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Naufrage du «Sanchi» en mer de Chine: la marée noire a triplé de taille

    media Un navire spécialisé chinois tente de nettoyer la marée noire laissée par le «Sanchi». REUTERS/Ministry of Transport

    La marée noire provoquée par le naufrage d'un pétrolier iranien en mer de Chine orientale a triplé de taille en l'espace de quatre jours, couvrant désormais plus de 300 km2, selon des chiffres du gouvernement chinois. Les côtes sud-coréennes et japonaises sont potentiellement menacées.

    Des images prises par satellite ont permis de détecter trois nappes d'hydrocarbures mesurant au total 332 km2, a indiqué l'Administration nationale des océans dimanche soir dans un communiqué. Cette organisme avait fait état, mercredi 18 janvier, d'une marée noire de 101 km2.

    Le pétrolier a brûlé une semaine durant

    Le pétrolier Sanchi, qui transportait 136 000 tonnes de condensats, des hydrocarbures légers, a sombré le 14 janvier après avoir brûlé pendant une semaine à la suite d'une collision avec un cargo à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai. Trente-deux marins, dont 30 Iraniens et deux Bangladais, ont péri dans la catastrophe.

    La marée noire se déplace vers le nord

    Le Sanchi gît à présent par 115 mètres de profondeur. La quantité de polluants encore éventuellement présents dans le bateau n'est pas connue. En plus de sa cargaison, le Sanchi, qui battait pavillon panaméen, pouvait transporter environ 1 000 tonnes de diesel lourd pour faire tourner ses machines. La marée noire se déplace vers le nord en raison des vents et des courants marins, avait annoncé la semaine dernière l'administration océanique, menaçant potentiellement les côtes sud-coréennes et japonaises.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.