GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Aujourd'hui
Mardi 21 Août
Mercredi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Chine: l'éditeur suédois Gui Minhai a encore disparu

    media Gui Minhai, éditeur-libraire suédois d'origine chinoise, vendeur d'ouvrages ridiculisant Pékin, a de nouveau été interpellé en Chine selon sa fille, le 20 janvier 2018. © RFI/LIU JANET

    En Chine, c'est une disparition inquiétante qui s'est produite samedi 20 janvier 2018. Alors qu'il effectuait un voyage en train, Gui Minhai, un éditeur suédois d'origine chinoise aurait été enlevé par des policiers en civil. Et ce n'est pas la première fois que cela lui arrive. La Suède a demandé sa «libération immédiate».

    De notre correspondante à ShanghaiAngélique Forget

    D'après le récit de sa fille, Gui Minhai aurait été enlevé alors qu'il était dans un train en direction de Pékin. Il devait se rendre dans la capitale chinoise pour consulter un médecin dans le but de soigner une maladie dégénérative. Quelques arrêts avant sa destination finale, une dizaine d'hommes en civil seraient entrés dans son wagon et l'aurait embarqué de force, alors même qu'il était accompagné de deux diplomates suédois.

    Ce n'est pas la première fois que Gui Minhai disparaît. En 2015 déjà, alors qu'il était en vacances en Thaïlande, il avait été intercepté par des agents de sécurité chinois. Ses proches étaient restés sans nouvelles pendant plusieurs mois. A l'époque cette arrestation s'ajoutait à celle de 4 autres libraires hongkongais, enlevés et détenus par les autorités chinoises pour avoir vendu des ouvrages interdits par Pékin.

    Gui Minhai avait fini par refaire surface à la télévision publique chinoise, avouant devant les caméras sa culpabilité dans un accident de la route survenu 10 ans plus tôt. L'éditeur suédois avait finalement été relâché au mois d'octobre dernier après deux ans de détention. La Suède a demandé la «libération immédiate» de l'éditeur Gui Minhai.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.