GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
Aujourd'hui
Jeudi 23 Août
Vendredi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Cambodge: trois membres d'une patrouille forestière tués dans une embuscade

    media Un soldat cambodgien (image d'illustration). Getty Images

    Trois membres d'une patrouille forestière ont été tués ce mardi dans la jungle cambodgienne après avoir contrôlé des trafiquants de bois illégaux à proximité de la frontière vietnamienne, a indiqué mercredi la police du Cambodge.

    Le groupe composé d'un militaire, d'un garde forestier et d'un membre de l'ONG Wildlife Conservation Society, ont été attaqués alors qu'ils ressortaient de la forêt après avoir confisqué les tronçonneuses aux boucherons, a expliqué à l'AFP le porte-parole de la police nationale, Kirth Chantharith.

    Ces meurtres se sont produits dans la zone protégée de Keo Seima dans la province de Mondulkiri, dans l'est du pays.

    « Nous soupçonnons des membres de la police des frontières cambodgienne d'avoir tiré », a-t-il expliqué ajoutant que ces derniers étaient en fuite et activement recherchés.

    D'après Keo Sopheak, chef du département de l'environnement de la province, le groupe avait eu le temps de faire « cinq kilomètres après la découverte des trafiquants avant de tomber dans l'embuscade ».

    Violence chronique

    La question de l'exploitation illégale de la forêt est très sensible au Cambodge, où les organisations de défense des droits de l'homme dénoncent une violence chronique et souvent impunie contre les militants.

    Le gouvernement de Hun Sen est accusé d'avoir distribué sans discernement des centaines de milliers d'hectares de forêt, y compris dans des zones protégées, pour des projets qui vont de la canne à sucre au caoutchouc en passant par l'hydroélectricité.

    Le pays a vu ses espaces forestiers s'effondrer ces dernières années passant de 73 % du territoire national en 1990 à 46 % en 2013, selon les Nations unies.

    En novembre 2015, un garde forestier et un policier enquêtant sur des affaires d'exploitation forestière illégale avaient été tués. Une dizaine de personnes, dont un soldat, a été arrêtée pour ces meurtres.

    Ce pays d'Asie du Sud-Est avait perdu en 2012 son plus célèbre défenseur de l'environnement: Chhut Vuthy a été abattu par un agent de la police militaire alors qu'il collectait des preuves d'exploitation forestière illégale.

    (avec AFP)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.