GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Pakistan: les talibans confirment la mort de leur numéro deux

    media A Peshawar, un blessé est évacué par des secouristes après l'attaque d'une école revendiquée par les talibans du TTP, le 1er décembre 2017. REUTERS/Fayaz Aziz

    Au Pakistan, le numéro deux du groupe jihadiste Tehrik-e-Taliban Pakistan Khalid Mehsud a été tué jeudi dernier dans une attaque de drones américains près de la frontière pakistanaise. L’information a été confirmée ce lundi par le porte-parole du mouvement, qui a annoncé le nom du successeur de Khalid Mehsud.

    Il était aussi connu sous le nom de Sajna ou encore Khan Said. Jeudi dernier, le numéro deux du mouvement du Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), principale mouvance des talibans pakistanais, a été tué par une attaque de drones américains au Nord-Waziristan. La région est connue pour abriter plusieurs groupes talibans afghans et pakistanais ainsi que des membres d'al-Qaïda.

    A 36 ans, Khalid Mehsud était notamment soupçonné d’être impliqué dans l’attaque d’une base navale à Karachi et d’être à l’origine de la libération de 400 prisonniers dans une ville dans le nord-ouest du Pakistan. Il était sur la liste noire des terroristes les plus recherchés par les Etats-Unis.

    Pour le remplacer, le mollah Fazlullah, chef du TTP, a nommé son nouveau bras droit, le mufti Noor Wali Wali.

    La mort de Khalid Mehsud survient alors que les frappes de drones américains se sont multipliées à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, en particulier depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

    En début d'année, le président américain avait posté un tweet dans lequel il avait mis en doute la sincérité du Pakistan dans son combat contre le terrorisme. Les Etats-Unis ont ensuite décidé de suspendre leur aide à la sécurité d'un montant de deux milliards de dollars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.