GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Drame des Rohingyas: le message «très clair» de la France

    media (Photo d'illustration) Des réfugiés Rohingyas dans le camp Jamtoli à Cox's Bazar, au Bangladesh, le 22 janvier 2018. REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

    Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, est en visite officielle en Thaïlande ce mardi 13 février. C'est la première visite ministérielle française dans ce pays depuis le coup d'Etat de 2014. Au programme, la situation politique en Thaïlande, la coopération économique bilatérale, mais aussi la question des Rohingyas de Birmanie.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    Jean-Baptiste Lemoyne a rencontré Surakiart Sathiratai, le président thaïlandais du comité chargé d'appliquer les recommandations de la commission Kofi Annan sur la question des Rohingyas. Près de 700 000 musulmans de cette minorité ont dû fuir l'ouest de la Birmanie depuis septembre, après une campagne de violences lancée par l'armée birmane. Une campagne qualifiée de nettoyage ethnique par les Nations unies. A Bangkok, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères a réitéré la position de la France en termes très clairs sur ce drame humanitaire.

    « Le message que nous avons délivré est très clair, c'est que nous souhaitions que l'engagement international demeure fort – il y a d'ailleurs aujourd'hui même une réunion aux Nations unies qui se tient sur le sujet – et que l'on ne saurait tolérer de droits de l'homme et de droits de communauté. La France reste vraiment pleinement mobilisée. Jean-Yves Le Drian a eu l'occasion de s'entretenir avec Aung San Suu Kyi. Et donc il faut à cet égard utiliser tous les canaux », a-t-il déclaré.

    Parmi ces canaux, la Thaïlande, qui maintient un dialogue régulier sur cette question avec Aung San Suu Kyi, leader de facto du gouvernement birman. Jean-Baptiste Lemoyne a aussi évoqué la possibilité au niveau de l'Union européenne de sanctions ciblées contre certains responsables birmans directement impliqués dans les violations des droits humains des Rohingyas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.