GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    [Reportage] Le Nouvel An, une fête toujours plus coûteuse pour les Chinois

    media (Photo d'illustration) Des consommateurs chinois dans un supermarché Walmart de Chongqing, le 25 octobre 2013. ChinaFotoPress/Getty Images

    La Chine fêtera, dans la nuit de jeudi à vendredi, le Nouvel An lunaire, comme le prévoit le zodiac chinois. Qui dit « Fête du printemps » ou « Chunjie » dit frénésie consommatrice. En 2017, les Chinois ont déboursé 107 milliards d'euros pour le plus grand festin culinaire de l'année et le ministère du Commerce promet déjà que ce chiffre sera largement dépassé cette année.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    Sous les lanternes rouges et les guirlandes dorées d'un marché pékinois, les oranges de M. Wang se vendent comme des petits pains : « Venez ! Je brade mes dernières oranges avant de rentrer au village pour fêter le Nouvel An ! »

    A la sortie du marché, Liang Zi, les bras chargés, énumère ses achats. « J'ai acheté des crevettes, la viande, des fruits secs. J'offrirai des cadeaux aux amis et les enfants auront leur enveloppe rouge remplie d'argent. Je dépense environ 700 euros », assure-t-il.

    Avec cette dépense en moins, plus besoin d'acheter des pétards pour chasser les mauvais esprits. Les feux d'artifice sont désormais interdits dans 444 villes. « Je suis contre les pétards, affirme Liang Zi. Ça ne fait que polluer l'air, j'aurais du mal à respirer. »

    Finis le bruit assourdissant et la fumée grisâtre des lendemains de fête en Chine, le pays qui a pourtant inventé la poudre à canon. « Chunjie » sera silencieuse. Un peu trop au goût de Madame Yan et de ses trois enfants.

    « Les enfants réclament des pétards, mais je n'en trouve pas, regrette-t-elle. La fête manquera de chaleur ! Quand j'étais petite, je n'attendais que ça : le feu d'artifice du Nouvel An. Si j'en trouve, j'en achèterai pour mes enfants. »

    La recherche s'annonce difficile. Les stands qui vendaient toutes sortes de pyrotechniques ont disparu, victimes de la guerre contre la pollution. Adieu l'année du Coq, bienvenue à celle du Chien !

    REPORTAGE
    J'offrirai des cadeaux aux amis et les enfants auront leur enveloppe rouge remplie d'argent. Je dépense environ 700 euros.
    La frénésie consommatrice à la veille du Nouvel An chinois 15/02/2018 - par Heike Schmidt Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.