GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Justin Trudeau rencontre Narendra Modi au terme d'un voyage en Inde controversé

    media Les Premiers ministres canadiens et indiens, Justin Trudeau et Norendra Modi, lors de leur rencontre à New Delhi le 23 février 2018. REUTERS/Adnan Abidi

    La visite de Justin Trudeau en Inde s'est finalement achevée sur une note positive. Presque une semaine après son arrivée à New Delhi, le Premier ministre Canadien a finalement été reçu par son homologue indien Narendra Modi. Ce déplacement a toutefois été miné par plusieurs controverses, en premier lieu les accusations de soutien à la cause séparatiste sikhe portées par l'Inde à l'encontre du gouvernement Trudeau.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    La fameuse étreinte, marque de fabrique de Narendra Modi, a finalement eu lieu. Le Premier ministre indien a serré fort dans ses bras Justin Trudeau, lors de la réunion officielle entre les deux chefs d'Etat à New Delhi ce vendredi 23 février. Survenu à la veille du départ du Premier ministre canadien prévu ce samedi, ce geste chaleureux n'a toutefois pas pu effacer une visite jugée ratée par l'ensemble de la presse.

    Les médias s'accordaient pour dire tout au long de la semaine que Justin Trudeau avait été snobé par Narendra Modi, qui ne l'avait pas accueilli à l'aéroport samedi dernier. Cette réception glaciale serait liée aux liens supposés du gouvernement Trudeau avec des militants de la cause séparatiste sikhe.

    De nombreux membres de cette minorité religieuse indienne avaient pris les armes dans les années 1980, afin de créer, en vain, un Etat indépendant de l'Inde. Le soutien à cette cause, aujourd'hui marginal, provient désormais essentiellement de la diaspora sikhe du Canada.

    Justin Trudeau, à qui on a également reproché son attitude un brin orientaliste, compte plusieurs sikhs au sein de son gouvernement. Il a signé vendredi avec Narendra Modi six protocoles d'accords après s'être entretenu avec le Premier ministre indien sur plusieurs sujets, dont la défense, le commerce et la coopération en matière d'énergie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.