GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    JO de Pyeongchang: un bilan riche en émotions sportives et diplomatiques

    media Le président sud-coréen Moon Jae-in salue Kim Yo-jong, soeur du leader nord-coréen Kim Jong-un. Photo non datée distribuée par l'agence KCNA le 10 février. KCNA/via REUTERS

    Les Jeux olympiques d’hiver 2018 à Pyeongchang se terminent ce dimanche 25 février. La cérémonie de clôture prévue à 20h heure locale (14h à Paris) vient conclure une quinzaine olympique riche en émotions sportives et diplomatiques, avec notamment la venue très médiatisée d’une importante délégation nord-coréenne.

    avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Pour ces premiers Jeux olympiques d'hiver en Corée, c’est surtout la satisfaction qui domine. Les « Jeux de la Paix », comme ils ont été surnommés, se sont bien passés : pas d’accident majeur, pas de panique suscitée par une provocation nord-coréenne.

    Les Jeux ont aussi permis aux Sud-Coréens de s’amuser un peu. En témoignent les innombrables délires sur internet autour de l’improbable épopée de l’équipe nationale féminine de curling qui a décroché l’argent ce dimanche matin.

    Certes, à Pyeongchang, les tribunes étaient parfois clairsemées. Cela s’explique par l’enthousiasme très modéré des Sud-Coréens pour des sports d’hiver qui leur sont souvent inconnus.

    Mais il ne faut pas comparer cette relative indifférence avec l’immense ferveur nationaliste observée lors des Jeux olympiques d’été de Séoul en 1988. A l’époque, ces Jeux avaient marqué l’entrée du pays sur la scène internationale. Trente ans plus tard, les Sud-Coréens n’ont plus rien à prouver au monde. Leur détachement vis-à-vis des Jeux est aussi un signe de la maturité de leur société.

    Rapprochement en vue ?

    Les Jeux ont servi à entamer une fragile détente avec la Corée du Nord, ce que très peu jugeaient possible il y a encore deux mois, au plus fort des tensions. Des avancées tangibles ont été obtenues, comme le rétablissement en janvier d’une ligne de communication militaire entre Nord et Sud.

    Un dialogue a été amorcé et il continue ce dimanche matin. Un général nord-coréen est arrivé à Séoul. Ce général est considéré comme un « faucon » et sa venue ulcère les conservateurs sud-coréens, mais elle pourrait permettre de discuter de sujets militaires et non-sportifs.

    Mais le plus difficile reste à faire. Personne ne semble prêt au compromis : le régime nord-coréen refuse de renoncer au nucléaire, les Etats-Unis continuent d’accroître les sanctions et les exercices militaires américano-sud-coréens reprennent après les Jeux paralympiques en mars. Les tensions pourraient donc se raviver très vite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.