GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    Asie-Pacifique

    Chine: le Parti communiste ouvre la voie à un 3e mandat pour Xi Jinping

    media Xi Jinping après son discours de clôture du 19e congrès du parti communiste chinois, le 25 octobre 2017. REUTERS/Jason Lee

    Le comité central du Parti communiste chinois (PCC) propose de revoir les termes de sa Constitution et envisage notamment de supprimer la limite constitutionnelle de deux mandats présidentiels. Il ne fait aucun doute qu'avec cette disposition, le tout puissant président chinois devrait tenir les rênes du pays encore longtemps.

    Avec notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget

    Pour Xi Jinping, c'est un pas de plus vers un pouvoir illimité et sans partage. En proposant de modifier la Constitution pour ne plus limiter à 2 le nombre de mandats présidentiels, le PCC ouvre la voie à une présidence à vie pour son chef.

    Ce tour de force n'est pas une surprise. En octobre dernier, lors du 19e congrès du Parti communiste chinois, qui a conféré à Xi Jinping un second mandat, il aurait dû comme le veut la tradition politique chinoise introduire un successeur. Et il ne l'avait pas fait, ce qui laissait entendre déjà qu'il comptait garder la main.

    Cette proposition devrait être validée la semaine prochaine, lors de la session annuelle plénière de l'Assemblée nationale populaire. A cette occasion, la pensée de XI Jinping devrait être inscrite dans la Constitution [le principe a déjà acté lors du 19e congrès du PC en ocobre NDLR], un honneur jusque-là réservé au seul Mao Zedong. Cela prouverait une fois de plus que Xi Jinping est l'autocrate chinois le plus puissant depuis le Grand Timonier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.