GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Inde: le Cachemire s'embrase à nouveau après la mort de six personnes

    media Une famille se recueille auprès du corps d'un des quatre civils abattus par l'armée indienne au Cachemire le 5 mars 2018. REUTERS/Danish Ismail

    Dans la région indienne du Cachemire, des centaines de personnes sont descendues dans les rues pour protester contre le meurtre par l'armée de six personnes dimanche soir. Deux d’entre elles étaient des militants indépendantistes, mais les quatre autres seraient de simples civils. Les autorités ont imposé un couvre-feu sur une partie de la région et annulé des examens prévus ce lundi 5 mars.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Jets de pierre par les jeunes contre gaz lacrymogène et tirs de billes de plomb par les forces armées, les rues du sud du Cachemire sont de nouveau devenues un dangereux terrain d'affrontement.

    La population est en colère, elle accuse l'armée d'avoir abattu quatre jeunes innocents lors d'une fusillade avec des militants indépendantistes dimanche soir.

    Les témoignages des familles semblent indiquer que ces jeunes n'étaient pas impliqués dans des activités militantes. Mais les militaires assurent, comme souvent, que les six personnes décédées étaient des terroristes et toute enquête indépendante est impossible, car l'armée bénéficie d'une immunité quasi totale au Cachemire.

    Les manifestations ont dans tous les cas poussé les autorités à déclarer un couvre-feu partiel, à suspendre les connexions internet mobiles et à reporter les importants examens du baccalauréat ainsi que ceux d'entrée dans l'administration, prévus lundi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.