GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Juin
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Aujourd'hui
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Sri Lanka: état d'urgence décrété après des violences contre des musulmans

    media Forces de police déployées après un affrontement entre deux communautés à Digana, district central de Kandy, Sri Lanka 6 mars 2018 Reuters

    Le président du Sri Lanka vient de déclarer l'état d'urgence pendant dix jours dans le pays, afin d'éteindre la flambée de violences anti-musulmanes qui se propagent depuis plusieurs jours. Au moins un musulman a été tué dans la région centrale et touristique de Kandy et de nombreux commerces brûlés. 

    De notre correspondant régional, Sébastien Farcis 

    Cette nouvelle vague de violences a démarré dimanche, dans la ville religieuse de Kandy, au centre de l'île, où un Cinghalais bouddhiste aurait été tué par 4 musulmans. Une foule de Cinghalais, menée par des moines bouddhistes radicaux, a ensuite attaqué et brûlé de nombreux commerces tenus par les musulmans. Et le corps d'un musulman a été retrouvé ce mardi 6 mars au matin dans les cendres.

    La vie des citoyens musulmans était en jeu
    Jehan Perera, directeur du Centre pour la paix 06/03/2018 - par Marie Normand Écouter

    Selon le Premier ministre sri-lankais, cette attaque semble avoir été bien organisée, ce qui montrerait qu'il y a une volonté de ces extrémistes religieux de lever la majorité cinghalaise contre la minorité musulmane, qui représente environ 9% de la population de l'île. La semaine dernière, des attaques similaires avaient frappé les musulmans de l'est du pays après que des rumeurs propagées sur les réseaux sociaux les ont accusés d'insérer des contraceptifs dans la nourriture qu'ils vendaient aux Cinghalais.

    L'état d'urgence décrété permettra à l'armée de se déployer dans les rues, d'arrêter des suspects, de les détenir plus longtemps en détention et d'éviter ainsi la propagation de ces tensions communautaires. C'est une mesure forte et symbolique, qui n'a pas été prise depuis sept ans.

     

    Dans le contexte actuel, l'état d'urgence est une mesure positive
    Jehan Perera, directeur du Centre pour la paix 06/03/2018 - par Marie Normand Écouter

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.