GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Une bouteille jetée à la mer en 1886, retrouvée en Australie

    media Le couple de découvreurs entre un expert du musée de Perth qui tient la fameuse bouteille entre ses mains. KYM ILLMAN/AFP

    C'est une découverte insolite faite par deux promeneurs australiens sur la plage. Ils sont en effet tombés sur une bouteille à la mer échouée. Ce n'est pas très fréquent, mais il s'agit en plus de la plus vieille au monde ; elle a été jetée par-dessus bord en 1886, et le message qu'elle contenait permet de retracer son histoire.

    Tonya Illman est Australienne. Lors d'une ballade le long de la plage de l'île de Wedge, un petit bout de terre au large de Perth à l'ouest de l’Australie, elle déniche une bouteille, enterrée dans le sable. Au premier coup d'œil, ce n'est pas un reliquat d'une soirée étudiante. La bouteille à l'air ancienne et elle contient un mot ; pas une déclaration d'amour enfiévrée, mais un jeu de coordonnées, une date, le tout en… allemand.

    Tonya Illman et sa famille se prennent alors au jeu, ils traduisent le message. Il apparaît que cette bouteille a été jetée à la mer il y a 132 ans par le capitaine d'un vaisseau allemand lors d'un voyage entre Cardiff et Makassar aux Philippines.

    Après quelques recherches, cela semble coïncider avec les données historiques. A l'époque, la flotte allemande jetait massivement des bouteilles à la mer dans le but d'étudier les courants marins.

    Le couple pousse le vice en analysant la bouteille elle-même. C'est une bouteille de gin néerlandaise, d'une marque en vogue à l'époque. A priori, la découverte de Tonya Illman est belle, mais encore faut-il s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un faux. Elle demande alors de l'aide aux experts du musée de Perth et ces derniers corroborent toute l'histoire en allant éplucher les registres de la marine allemande. Et depuis ce mercredi 7 mars, la bouteille y est exposée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.