GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: des stars de K-pop sud-coréen vont chanter à Pyongyang

    media Des chanteuses sud-coréennes de K-pop. CC / Service coréen de culture et d'information

    La détente continue entre les deux Corées, et passe même par la musique : Séoul enverra à Pyongyang une délégation de 160 artistes, du 31 mars au 3 avril. Parmi eux se trouvent des starlettes de la K-pop, la musique pop sud-coréenne qui a fait le tour du monde. Ces musiciens donneront deux concerts dans la capitale nord-coréenne, les premiers depuis plus d’une décennie. Dès jeudi, une délégation sud-coréenne partira au Nord inspecter les salles de spectacle.

    Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias

    En février, 140 musiciens nord-coréens étaient venus au Sud pour deux concerts qui avaient suscité beaucoup de curiosité et fin mars, ce sera au tour des Sud-Coréens de « maintenir l’élan pour la paix et de la réconciliation » en allant chanter chez le voisin du Nord.

    Parmi les nombreuses stars envoyées à Pyongyang se trouvent Cho Yong-pil, 68 ans, une légende vivante de la variété sud-coréenne ainsi que le groupe de K-pop Red Velvet, cinq jeunes filles aux tenues parfois légères et dont le répertoire comprend des chansons intitulées Bad boy oPeek-A-Boo.

    Leurs concerts devraient donc provoquer un joyeux choc des cultures, dans une Corée du Nord où tous les arts, musique comprise, sont étroitement contrôlés par les autorités. Même si la jeunesse nord-coréenne échange sous le manteau les clips de K-pop venus du Sud.

    « Ce n’est pas facile de choisir des chansons acceptées par les deux camps », a reconnu Yoon Sang, producteur et chef de la délégation du Sud, qui a ajouté que son objectif était « de provoquer chez le public nord-coréen la même admiration que devant les Sud-Coréens. »

    (Re) lire : La visite de la star nord-coréenne Hyon Song-wol fascine les médias sud-coréens

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.