GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sri Lanka: Rajapakse a été élu président avec 52,25% des voix (résultats officiels)
    • Iran: quarante arrestations lors de manifestations à Yazd contre la hausse du prix de l'essence (agence)
    • Hong Kong: un policier a été blessé à la jambe par une flèche tirée par un manifestant (forces de l'ordre)
    Asie-Pacifique

    «Me too» en Corée du Sud: débat autour de la violence des commentaires en ligne

    media Le phénomène Metoo a aussi touché la Corée du Sud avec ses conséquences sur internet et les réseaux sociaux. REUTERS/Kim Hong-Ji

    Avec quelques mois de retard, le mouvement « Mee too » de dénonciation des violences sexuelles est arrivé en Corée du Sud notamment grâce aux réseaux sociaux, où révélations et témoignages de victimes se sont multipliés. Mais ces mêmes réseaux servent aussi de déversoir à des commentaires injurieux attaquant ces victimes. Ce qui suscite un vif débat sur la nécessité de réguler ces commentaires en ligne.

    De notre correspondant à Séoul,

    Sur les réseaux, de nombreux internautes - dont l’anonymat est garanti par la loi - ont réagi à ces récentes révélations en mettant en doute les témoignages des victimes, et en les attaquant verbalement. Une jeune femme qui a accusé un gouverneur, Ahn Hee-jung, de l’avoir violé, a par exemple été la cible de milliers de commentaires misogynes et injurieux. Ceux-ci lui reprochent notamment de juste chercher à gagner de l’argent.

    Ce cyber-harcèlement, qui s’accompagne parfois de menaces de mort, est si violent que certaines victimes renoncent à témoigner, constate le quotidien Joongang. Les familles des agresseurs sont aussi la cible d’attaques en ligne : les filles de deux acteurs accusés de viol ont ainsi été récemment prises à partie par des internautes alors qu’elles sont innocentes.

    Le souci de la modération des commentaires

    Ce problème des commentaires hors de contrôle est récurrent en Corée du Sud et il n’est pas limité à « me too ». La Corée du Sud est un cas un peu particulier : 4% seulement des internautes lisent les nouvelles directement sur les sites des journaux. La plupart lisent – et commentent – les articles repris par des sites agrégateurs.

    Le premier de ces sites est le mastodonte Naver, qui occupe 74% du marché et qui à ce titre dispose d’une capacité d’influence phénoménale. Or, cela fait plusieurs mois que Naver est sur la sellette : le site est accusé de manipuler le résultat des recherches des internautes, de faire disparaître les articles qui le dérangent et de refuser de mettre en place une politique sérieuse de modération des commentaires.

    Le problème, c’est que Naver a un intérêt économique à laisser le plus de messages possibles, même s’ils sont injurieux ou s’ils propagent des fausses rumeurs : ces messages amènent du trafic, et donc des revenus publicitaires.

    L’enjeu des élections municipales de juin.

    Lors des élections présidentielles il y a 5 ans, les services secrets sud-coréens avaient été accusés d’avoir tenté de manipuler l’opinion publique en mettant en ligne des milliers de messages favorables au parti conservateur.

    La question est donc sensible, et des députés travaillent aujourd’hui sur des projets de loi pour réguler ces commentaires. Ils veulent par exemple interdire des logiciels qui permettent d’inonder les sites de messages de façon automatique. Des logiciels considérés comme un moyen d’influencer les lecteurs. En réponse, le site Naver a déjà proposé quelques timides mesures mais sans parvenir à convaincre ses critiques.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.