GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La peine de mort recule dans le monde

    media Le drapeau d'Amnesty International Reuters

    La peine de mort continue de reculer dans le monde, selon le rapport annuel d'Amnesty International publié jeudi 12 avril. Au total, 993 exécutions ont été enregistrées dans 23 pays en 2017, soit un recul de 4 % par rapport à 2016, et de 39 % par rapport à 2015, une année record qui avait comptabilisé 1 634 exécutions. Ces statistiques excluent la Chine, pays qui exécute le plus mais garde le chiffre exact secret.

    La Chine exceptée, l'Iran, l'Arabie saoudite, l'Irak et le Pakistan comptent à eux quatre 84 % des exécutions signalées dans le monde, bien qu'une diminution de 31 % au Pakistan et de 11 % en Iran ait été constatée l'année dernière.

    Dans son décompte, Amnesty identifie une baisse remarquable des mises à mort, notamment en Biélorussie où les exécutions ont été réduites de moitié. Parmi les améliorations, l'Egypte se démarque par un déclin de 20 %.

    Néanmoins, le nombre de condamnations a légèrement augmenté aux Etats-Unis, de 41 en 2017, contre 32 en 2016, le chiffre le plus bas enregistré dans le pays depuis 1973.

    L'Afrique subsaharienne avance

    Amélioration notable en Afrique subsaharienne : la Guinée est devenue le 20e pays de la région à abolir la peine de mort. Et le nombre de condamnations a diminué, à 878 en 2017 contre 1 086 en 2016.

    La Gambie a par ailleurs signé un traité international l'obligeant à ne pas mener d'exécutions et à progresser vers l'abolition de la peine de mort. Un progrès qui mérite d'être « reconnu », a déclaré Makmid Kamara, directeur adjoint du programme sur les questions mondiales, avant d'ajouter que ces chiffres « inciteront peut-être d'autres gouvernements à suivre le même l'exemple. »

    Jusqu'à présent, 142 pays sur 195 ont aboli la peine de mort en loi ou de facto, 106 l'ayant totalement abrogée.

    (Avec AFP)

     

    A Singapour, 100% des exécutions concernent la drogue

    Exécutions liées au trafic de drogue, une tendance qui inquiète

    Anne Denis, responsable de la Commission abolition de la peine de mort d'Amnesty France

    12/04/2018 - par Juliette Gheerbrant Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.