GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: 10 millions de personnes auraient besoin d'aide humanitaire

    media Vue générale de Pyongyang, capitale de Corée du Nord. (Image d'illustration) Katie Garrod/Getty Images

    10,3 millions de Nord-Coréens ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence, affirme l’ONU, dont plusieurs agences basées à Pyongyang ont lancé, jeudi 12 avril, un appel à donations, pour obtenir quelque 111 millions de dollars. Mais le régime nord-coréen, qui est accusé de consacrer ses maigres ressources à son programme nucléaire plutôt qu’à sa population, ne facilite pas la tâche des organisations humanitaires internationales.

    Avec notre correspondant à SéoulFrédéric Ojardias

    40 % des Nord-Coréens souffrent de malnutrition et de manque d’accès à des soins médicaux, estime l’ONU, qui lance un appel pour financer ses programmes de distribution de nourriture et de soutien aux hôpitaux.

    Mais les pays donateurs ne se pressent guère pour aider une Corée du Nord arc-boutée sur son programme nucléaire. L’année dernière, la poignée d’agences onusiennes basées à Pyongyang n’a reçu qu’un tiers des donations demandées.

    Il y a pourtant urgence : par exemple, 100 000 Nord-Coréens ont attrapé la tuberculose en 2016 et beaucoup contractent une forme aggravée de l’infection, capable de résister aux antibiotiques. L’Organisation mondiale de la santé classe la Corée du Nord parmi les pays où cette maladie est la plus répandue.

    Or, le régime limite sévèrement tout contact entre sa population et les agences humanitaires, ce qui a conduit cette année le Fonds mondial de lutte contre la tuberculose à cesser toute assistance, de crainte de voir son aide être détournée. La décision inquiète les spécialistes qui estiment qu’une épidémie hors de contrôle pourrait même affecter les pays voisins.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.