GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Philippines: Duterte interdit à ses concitoyens d'aller travailler au Koweït

    media Des travailleuses philippines rentrant du Koweït remplissent des formulaires à l'aéroport de Manille, le 18 février 2018. NOEL CELIS / AFP

    C’était provisoire depuis février, c’est désormais définitif. Scandalisé par les mauvais traitements subis par certain employés de maison philippins au Koweït, le président philippin Rodrigo Duterte a désormais interdit à ses concitoyens d'aller y travailler. Un geste qui signe une nouvelle aggravation de la crise provoquée par le traitement des travailleurs étrangers dans ce pays.

    Les images durent une poignée de secondes. A chaque fois, la silhouette frêle, presque craintive, d’une femme, puis un homme qui vient en courant prendre son bagage et l’installe dans un 4x4 qui part en trombe. Ces scènes répétées ce sont celles d’employés de l’ambassade des Philippines au Koweït qui aident leurs concitoyennes employées de maison à quitter le pays en catimini.

    Ces images ont fuité alors que les deux pays étaient en pleine négociation pour l’organisation du retour des domestiques victimes d’abus. Cela qui provoqué la fureur du Koweït, et malgré les excuses de Manille, le renvoi de l’ambassadeur des Philippines, l’arrestation de quatre de ses employés et des mandats d'arrêt contre trois diplomates. La réplique philippine a été immédiate avec le renvoi de l’ambassadeur du Koweït à Manille.

    La confiance entre les deux pays est désormais au point mort. Le président Rodrigo Duterte a décidé d’interdire les recrutements mais appelle aussi les Philippins qui travaillent déjà au Koweït à rentrer dans leur pays.

    Selon Manille, ils seraient un peu plus de 260 000 à travailler au Koweït, près de 60% comme employés de maison. Plus de deux millions de Philippins sont employés dans les pays du Golfe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.