GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: triple attaque meurtrière dans un stade de cricket à Jalalabad

    media L'une des victimes du triple attentat du 19 mai 2018 à Jalalabad. REUTERS/Parwiz

    L’Afghanistan, frappé par un attentat deux jours après le début du ramadan ce samedi 19 mai 2018. L’attaque a visé un stade de Jalalabad, dans l’est du pays, alors que se jouait un match de cricket. Au moins huit personnes ont été tuées, et 45 autres blessées. Aucune revendication n'a été émise pour le moment. Les talibans nient toute implication.

    Avec notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

    Les messages de condoléances se multiplient sur les réseaux sociaux, où la photo d'Hedayatullah Zahir, turban aux couleurs noir, rouge et vert du drapeau afghan, est largement partagée. Ce jeune militant de la jeunesse afghane était l’un des organisateurs de ce tournoi de cricket, appelé « la coupe du ramadan ».

    « Nous voulons détruire l’obscurantisme des insurgés avec les lumières de l'unité », écrivait-il à un ami quelques jours plus tôt pour expliquer le lancement de l’évènement sportif. Les talibans ont nié toute implication dans cet attentat perpétré vers 23h, soit quatre heures après la rupture du jeune observé dans le pays.

    Le deuxième attentat de ce type en six mois

    Vendredi, pendant un match, trois explosions ont retenti les unes après les autres, déclenchant des mouvements de panique dans le stade. Trois engins avaient été dissimulés au milieu des spectateurs, révèlent les autorités afghanes, alors qu'il y a six mois, un autre match de cricket avait déjà été pris pour cible.

    A l'époque, un kamikaze avait tenté de pénétrer dans le stade et avait déclenché sa charge à l'entrée où il avait été repéré par le service de sécurité, causant la mort de trois personnes et en blessant cinq autres. L'organisation Etat islamique avait revendiqué l’attentat. C’est dans cette province frontalière du Pakistan qu'elle s’est implantée fin 2014.

    → À relire : Le photojournaliste afghan Shah Marai, énième victime de l'EI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.